L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Goodwood : les Supercars à l’honneur.

La balade à Goodwood se poursuit… Après la Mc Laren P1 présentée ici, nous voici dans l’espace réservé aux supercars. On en a pris plein les yeux !

Michelin : du savoir faire au faire savoir

Si Michelin était partenaire de l’espace réservé aux Supercars, ce n’est pas par hasard. Pascal Couasnon, directeur de Michelin Compétition, explique cette initiative par le fait que la marque de Clermont Ferrant collabore avec bon nombre de préparateurs réputés et participe à la mise au point de toute la partie « trains roulants » ce qui englobe bien sûr le pneu, mais aussi la suspension. Les pilotes essayeurs « maison » règlent ainsi la voiture et adaptent son comportement pour un usage sportif. Grâce à ce travail, Gumpert, sur son Apollo, a gagné 7 secondes sur la boucle nord du Nurburgring !

Il est même possible, si vous êtes un conducteur exigeant et que votre budget vous le permet, de demander à Michelin de travailler sur votre propre voiture et de la régler selon vos souhaits !

En parallèle, Pascal Couasnon précise qu’un retour en Formule 1 est possible pour Michelin, même sans affronter une autre marque comme cela fut le cas par le passé avec Bridgestone, à partir du moment où « la règlementation nous laisse la possibilité de faire notre métier librement et que nous pouvons faire du développement qui nous permet de faire progresser nos produits« .

D’autre part, alors qu’on demande aux motoristes de n’embarquer, pour 2014, que 100 kg d’essence contre 160 de nos jours, en ayant recours à l’hybridation, il serait logique de limiter les types de pneus et, pourquoi pas, de n’avoir que des tendres et des durs (hors pluie) pour une seule course et d’obliger à au moins deux changements de pneus avec réutilisation de ceux qui, par exemple, ont pris le départ… On ferait une économie de gommes et un geste pour l’environnement…

Beau plateau

Le Supercars Paddock nous a offert la possibilité de voir des voitures extraordinaires. Et de les entendre rouler. Pour certaines, comme la Spyker, ce fut un peu une déception car son chant a eu du mail à nous vriller les oreilles.

Si je devais avoir un coup de cœur « sonore », ce serait pour la Maserati Granturismo. Quelle voix ! A noter : la supercar de Exagon Motors, la Furtive e-GT, était sur le stand Michelin.

Galerie photos Supercars Goodwood