L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Etherea, Infiniti soigne son look

J’ai longtemps considéré que les Infiniti manquaient de saveur d’un point de vue du style… Mais je dois bien avouer que l’Infiniti Etherea m’a surpris, positivement. On est à mi-chemin entre un coupé, un cross-over et un break avec plusieurs traits dévoilés sur le concept Infiniti Essence. « D’autres éléments de design extérieur et d’autres détails intérieurs devraient avoir une importante influence sur nos futurs modèles de série » nous apprend Shiro Nakamura.

Longue de 4,4 mètres, Etherea est une version exploratoire de ce que pourrait être un futur modèle Infiniti d’entrée de gamme.

Elle combine un moteur électrique, deux embrayages et un moteur thermique de 2,5 litres. Le quatre cylindres à compresseur délivre 245 ch et le moteur électrique est là pour ajouter de la puissance si nécessaire et pour offrir une mobilité silencieuse et sans émission à basse vitesse. Enfin, la transmission de la force motrice se fait par le truchement d’une boîte de vitesses à variation continue (CVT) vers – et c’est une première pour Infiniti – les roues avant.

Par ailleurs, des suspensions indépendantes, un freinage à récupération d’énergie et une direction hydro-électrique avec commande « drive-by-wire » renforcent encore l’équilibre entre performances et capacités environnementales.

Des portières à large ouverture antagoniste et aucun pied-milieu sont une bonne idée, mais il semble peu probable que l’on retrouve ce système en série.

[flickr_set id= »72157626174700768″ thumbnail= »square » overlay= »true » size= »original »]