L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

James Bond en Aston Martin électrique !

James Bond Aston Martin Electrique

Le célèbre agent secret du MI7 va changer de mouture. Pour coller à son époque, James Bond va troquer son engin thermique truffé de gadgets par une Aston Martin électrique.

Si la presse généraliste parle de Brexit, on évoquera pour notre part le Petrolxit qui attend l’agent 007 pour son prochain film. Alors que les constructeurs automobiles sont de plus en plus nombreux à proposer des modèles de série électrifiés, le septième art s’adapte en montrant l’exemple au public.

Daniel Craig et l’Aston Martin DB10 du film Spectre (2015)

James Bond pourra donc sauver le monde d’un complot planétaire dicté par un grand méchant, et sauver le monde des rejets de CO2 néfastes pour l’environnement. Ce coup double signera la fin des Aston Martin équipées d’un moteur V12, laissant champ libre pour une Aston Martin Rapide Electrique dans les salles obscures.

Des courses poursuite sans bornes de recharge ?

Annoncée avec une autonomie de 300 kilomètres environ pour 620 chevaux, l’Aston Martin Rapide E ne sera produite qu’à 155 exemplaires. Elle est pour le moment en cours de développement, comme le montre ce tweet d’Andy Palmer, président d’Aston Martin Lagonda :

La version confiée à 007 bénéficiera de gadgets supplémentaires qui l’aideront à mener à bien sa mission. On peut suggérer une batterie triplant les capacités du véhicule, ou encore une recharge éclair par induction sur les bretelles d’accélération.

James Bond 25 sortira le 8 avril 2020, avec Daniel Craig dans le rôle phare : cela pourrait être la dernière fois que l’acteur endossera le costume du célèbre agent secret. Plus de blondinet, plus de V12, cela ne fait plus de doute : la transition est en marche !

Lire aussi : Endurance WEC aux USA : les 1000 Miles pour Toyota aux 50e 12 Heures de Sebring

L’Agenda de l’Automobile

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire