L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

La Toyota Yaris IV officialisée

La quatrième génération de la Toyota Yaris vient d’être présentée à la presse. La citadine japonaise entend bien contrer sa nouvelle rivale hybride, la Renault Clio.

Pour cette nouvelle version, la Toyota Yaris IV revoit son style en proposant une face avant en cohérence avec les nouveaux modèles de la marque. A l’avant, son énorme bouche est terminée par une lame en partie basse du bouclier, tandis que les projecteurs héritent d’une forme qui ressemble à ceux d’une certaine Toyota Supra.

Mais, contrairement au coupé, la Yaris IV mise sur un design subtil et épuré. Sur la partie arrière, les feux sont rejoints par un bandeau noir qui confirme les volontés de moderniser la citadine.

L’intérieur hérite du même traitement avec un effort marqué sur la qualité des matériaux : plastiques moussés et ergonomie simplifiée apportent davantage de soin et de clarté à l’ensemble. L’écran tactile de 8 pouces ainsi qu’un affichage tête haute de 10 pouces complètent la dotation.

Habitabilité et dynamisme au rendez-vous

Grâce à sa nouvelle plateforme GA-B, le centre de gravité est abaissé et la répartition des masses est améliorée : ce sont des bons points pour la petite citadine qui devrait donc gagner en dynamisme de conduite.

En tout cas, son nouveau châssis lui apporte un plus grand empattement ( 5 centimètres de plus que l’ancien modèle) pour proposer davantage d’espace à bord. Avec sa longueur de 3,94 mètres, la Yaris IV est plus courte de 12 centimètres qu’une nouvelle Peugeot 208, mais bénéficie tout de même d’un coffre de 286 litres, donc dans les standards du segment.

La nouvelle Toyota Yaris IV inaugure un nouveau moteur 3 cylindres de 1,5 litres de 91 chevaux, associé à un moteur électrique alimenté par une batterie lithium-ion dont les spécifications n’ont pas été communiquées.

Toutefois, le système ne fait pas appel à la une technologie hybride rechargeable. Le constructeur promet tout de même une augmentation de puissance de 15%, et une diminution des consommations de l’ordre de 20%. L’autonomie et la puissance globale sont encore un mystère, mais sa commercialisation devrait intervenir en juin 2020, à des tarifs que l’on estime se placer aux alentours de 17.000 euros. Quant à la version sportive GRMN, elle pourrait débarquer en 2021.

Lire aussi : BMW dévoile sa M8 Competition Gran Coupé

Tobias ANDRE

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire