L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Le 1er péage sans barrière sur autoroute arrive en France !

On vit une époque formidable ! Alors que les Français se déplacent de moins en moins, le groupe Eiffage va installer le 1er péage sans barrière.

À Vot’ bon cœur Msieur Dame !

Depuis bientôt un an, les Français ne peuvent pas dire qu’ils ont sillonnés la France de part en part. Cependant, les sociétés d’autoroutes continuent leur petit bonhomme de chemin. Une augmentation par ci, une augmentation par là. Cette année, c’est donc une augmentation de 0,44 % des tarifs des péages autoroutiers. Une hausse sensible face à 2020 (0,80 %) et 2019 (1,9 %). Un contrat rudement bien huilé avec l’Etat, puisque c’est dès 1955 que l’Etat permet le recours au péage comme moyen de financement des tronçons concédés. Ne pouvant financièrement pas développer le réseau autoroutier, il s’en remet donc aux sociétés d’Autoroute.

Autoroute A2 – Barrière de péage de Hordain

Depuis 1955, le péage a permis de financer 7 600 kilomètres d’autoroutes, soit environ 80 % du réseau total. Derrière tout cela, les sociétés d’autoroutes sont sous le coup d’une vigilance toute particulière. La privatisation des autoroutes organisée par le gouvernement Villepin montre une explosion des tarifs de péage. Le groupe Eiffage, Vinci et Abertis auront vraisemblablement atteint leur objectif de rentabilité dès 2022. Or, les contrats courent jusqu’en 2031 et 2036. Je vous laisse seul juge…

Autoroute A2 – Barrière de péage de Hordain

Péage sans barrière

Cet aparté terminé, sachez que la France possédera son premier péage sans barrière dès 2022. C’est la nouvelle autoroute A79 (anciennement RCEA – Route Centre Europe Atlantique) qui inaugurera le premier système de péage flux libre. Pour les habitués des voyages en Europe, le Portugal à développé cette technologie notamment sur l’autoroute qui traverse d’Est en Ouest l’Algarve. Une autoroute intégralement financée à l’époque par la CEE… Autant vous dire qu’à l’heure ou j’écris ses lignes, la dangereuse route nationale N125 est de nouveau engorgée, tandis que l’autoroute est déserte… Ceci étant, ce nouveau péage français se veut rempli de bonnes intentions.

En effet, le groupe Eiffage nous explique qu’il améliorera la fluidité du trafic et réduira l’impact environnemental. Plus besoin de freiner et d’accélérer, votre plaque sera scannée et on vous enverra votre facture directement à la maison. Ce système est mis en place par Kapsch TrafficCom. La même compagnie qui vient de régler le problème des autoroutes grecques en mettant en place un système de paiement aux kilomètres. Gageons qu’il en sera de même pour cette nouvelle infrastructure…

Inscrivez-vous à la newsletter