L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Le Circuit Paul Ricard, un nouveau pouvoir d’attraction

Conférence de presse en grande pompe pour lancer la saison 2015 dans le Grand Prix Hall avec Stéphane Rotenberg comme animateur de luxe, autant dire que le circuit Paul Ricard n’a pas fait les choses à moitié ce mercredi.

CIRCUIT PAUL RICARD Photo 2

En 2001, ce circuit renaissait de ses cendres tel un Phoenix, après une grosse mise à jour réalisée par Philippe Gurdjian qui nous a quittés il y a peu. Tout refait de neuf, de la piste aux bâtiments, cette structure était à cette époque au top des évolutions technologiques et faisait partie des références européennes voire mondiales. 14 ans plus tard, il était nécessaire pour le circuit du Castellet de se refaire une beauté et de lui donner un second souffle.

Stéphane Clair, directeur du Paul Ricard, et son équipe l’ont fait. Rafraîchissement, installation de 32 caméras Sony full HD numériques sur la piste pour suivre les moindres faits de courses et pouvoir proposer ses propres vidéos, entre autres…

Si l’actualité sur la piste va une nouvelle fois être REEBOK SPARTAN RACE Photo 1riche pour cette saison 2015, le Paul Ricard va prendre une dimension au-delà de l’automobile avec l’installation de structures ludiques avec le X’trem Parc qui correspond à la philosophie « Le Castellet, Nature & Aventure ». Il proposera du mercredi au dimanche à un public plus large (entrée gratuite) de venir s’essayer à une tyrolienne surplombant la piste, de la chute libre, un simulateur de course, des sessions de kart ou de quad, des mini-motos, un mur d’escalade, un parcours aventure junior, des visites privilégiées des coulisses du circuit en navette, à gyropode Segway ou en Nosmoke. Un cocktail made in Duprat Concept !

Le circuit Paul Ricard devient un lieu de divertissement, EVENEMENT VELO Logode sensation, d’émotion pour les petits et les grands. A l’instar un événement qui a déjà connu un franc-succès l’an dernier, le REEBOK SPARTAN RACE, fera son retour cette saison dans l’enceinte du Paul Ricard. Un parcours du combattant hors-norme de 6, 13 ou 20 km. Dates: 17 et 18 octobre.

Autre rendez-vous sans moteur, les 24h vélo organisés par Emma Clair et la société NPO. Dans le même esprit que les 24h auto et moto, mais à la seul force des mollets, ce rendez-vous peut se faire en solo mais aussi à deux, 4, voire 6 concurrents. Dates: 16 et 17 mai.

[nextpage title= »Les rendez-vous sports mécaniques »]

Les rendez-vous automobiles

Il y en aura pour tous les goûts: endurance, tourisme, GT, moto et même camion, près de 27 week-end sont d’ores et déjà retenus, la plupart des compétitions étant ouvertes au public à des prix attractifs et certaines même gratuites, une volonté de la direction du circuit.

COURSES AUTOMOBILES

Conference de presse circuit paul ricard 15Hier, lors de la conférence de presse, on pouvait profiter d’un fond sonore plus redoutable que les actuelles Formule 1, le Blancpain Endurance Series organisait ses test days, qui se poursuivaient aujourd’hui. Cette compétition mise en place par SRO, on la retrouvera au mois de juin, les 20 et 21 juin exactement, pour une course d’endurance (1 000 km), le Blancpain Endurance Series. Le plateau s’étoffe cette saison avec l’arrivée de voitures exceptionnelles comme les Lamborghini Huracan, des Audi R8 ou encore des Mclaren. SRO se sent bien au Paul Ricard et vient d’ailleurs de prendre possession du Mistral Hall, bâtiment se trouvant derrière les paddocks, pour en faire SRO Race Center, qui accueille dans un garage d’envergure, les voitures de certains clients.

En termes de compétition, SRO développe également le SRO Sports Club  qui sera dédié à des pilotes amateurs. Au programme une course GT mais aussi l’occasion de réunir des Hypercars, comme la Mclaren P1, la Porsche 918, ou des Koenigsegg (dont vous retrouverez les derniers modèles demain dans l’article sur Genève).

Continuons dans l’auto, avWTCC Paul Ricard 1ec un championnat FIA dont on parle de plus en plus depuis l’arrivée d’un certain Sébastien Loeb parmi les pilotes, il s’agit du WTCC. La bagarre devrait faire rage une nouvelle fois entre le team Honda et Citroën voire au sein même de la marque aux chevrons avec Yvan Müller et le nonuple champion du monde de WRC. Loeb semble avoir trouvé ses marques en signant une victoire la semaine dernière lors de la première manche. Dates: 27 et 28 juin.

Alpine Signatech n36 aux 24 heures du mans6On revient à l’endurance avec à la fin du mois de mars, le 28, le prologue FIA du WEC. Gérard Neveu, ex directeur du Paul Ricard, a conservé un lien très fort avec ce circuit, alors qu’il est aujourd’hui Directeur Général du FIA WEC. Celui-ci nous a avoué que cette saison, un ambassadeur musical (DJ très connu) devrait accompagner le WEC durant toute la saison. A noter qu’une manche de l’épreuve européenne, l’European Le Mans Series (4h du Castellet) se déroulera sur la piste varoise les 5 et 6 septembre.

On poursuit dans l’endurance mais cette fois avec des anciennes. La 6e édition des 10 000 tours de Patrick Peter se déroulera les 3 et 4 octobre prochains. Plus de 300 voitures en piste et le double en exposition. Le V de V  Endurance Series sera également au rendez-vous à la fin de l’été les 29 et 30 août.

La dernière manifestation automobile ouverte au public sera le GT Tour avec la finale du Championnat de France des circuits FFSA, les 24 et 25 octobre.

[nextpage title= »Les Courses Motos et le Grand Prix Camion »]

Les Courses MOTOS

Place aux deux-roues. On a évoqué le vélo un peu plus haut, mais un deux-roues à moteur, sur ce tracé, que rêver de mieux. Les 4 et 5 avril se déroulera la Sunday Ride Classic. Petite particularité cette année, en parallèle des épreuves classiques (11 courses modernes), un show de 14 minutes réunira 14 champions de monde sur les motos qu’ils avaient lorsqu’ils ont été titrés. Aucune consigne, juste de plaisir.

BOL D'OR Photo 3Autre rendez-vous, mais sur le petit circuit du Driving Center, la finale du championnat de France Supermotard à la fin de l’été, les 29 et 30 août. Après une tentative réussie la saison passée, les bikers reviennent.

Mais le grand rendez-vous, celui que tout le monde attendait, qui devrait faire venir des milliers de deux roues dans le Var, c’est le retour du Bol d’Or, après 16 ans d’absence. En 1999, je me souviens encore de cette ambiance unique pour la dernière édition, et tous les locaux avaient hâte depuis la réouverture du circuit en 2001 de revoir cette manifestation chez eux. Après 16 ans à Magny-Cours, ces 24h de motos se réinstallent sur le plateau du Castellet. Alors que les inscriptions devraient être ouvertes d’ici la fin mars, le public semble déjà intéressé et réserve ses places.

Le rendez-vous incontournable des passionnés de moto se déroulera les 18, 19 et 20 septembre. Hormis le changement de lieu, le Bol d’Or et Bol d’Or Classic seront réunis sur le même événement. Eurosport Events devient le promoteur de la FIM.

Le Grand Prix CAMION

GRAND-PRIX CAMIONS Photo 3Les 6 et 7 juin prochains, des véhicules que l’on attend pas forcément sur une piste de course feront le show: les camions. On les voit habituellement dans les paddocks, pour transporter les voitures de courses, mais à l’occasion du Grand Prix Camion, ils entrent en piste et assurent un spectacle qui étonne un public pas toujours averti. En parallèle, l’organisation a mis en place 4 courses de Caterham R300 et Academy et de nombreuses distractions: deux défilés de camions décorés, des Shows exclusifs des pilotes du Championnat de France de DRIFTS, une exposition de près de 200 superbes camions décorés et un village entier dédié aux loisirs : camions télécommandés, mini-concerts, slot racing, simulateurs de course, fête foraine avec tir à la carabine, manèges, auto-tamponneuses, machines à sous…

Retrouvez l’ensemble des manifestations ci-dessous

httt1

[nextpage title= »Galerie Photos »]

Galerie Photos

Photos: Raymond Papanti, VM et Circuit Paul Ricard.