L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Le Mans Series – En direct du Speedy Racing Team Sebah

1000 KM DE SILVERSTONE – Un weekend presque parfait !

La météo a été clémente tout au long du weekend anglais pour la dernière manche des Le Mans Series 2009 et les quelques nuages qui ont fait leur apparition le matin de la course n’ont pas perturbé la marche inéluctable de SPEEDY RACING TEAM SEBAH vers le podium.

20090913_LMS_13_i1431

La première séance d’essais libres a commencé doucement pour la Lola-Aston Martin n°13 pilotée par Andrea Belicchi, Marcel Fässler et Nicolas Prost, qui n’a pu mener à bien la totalité de son programme en raison de la casse d’un amortisseur. Après un rapide changement de la pièce défectueuse, la belle Anglaise est repartie à la recherche des réglages idéaux pour la course. La quatrième place sur la grille décrochée par Andrea Belicchi a clairement montré que l’équipe SPEEDY RACING TEAM SEBAH a travaillé dans la bonne direction en vue de la course et la deuxième place acquise lors du warm-up n’a fait que confirmer le potentiel de la voiture.

Tout avait débuté pour le mieux pour Andrea Belicchi qui se battait en tête avec deux Lola-Aston Martin officielles, ainsi que l’Oreca du poleman, ces quatre voitures prenant successivement le leadership au gré des ravitaillements. Nicolas Prost a ensuite relayé le pilote italien, en effectuant deux solides relais et en s’emparant de la première place après un dépassement audacieux de la Lola-Aston Martin n°007. Il a ensuite laissé sa place à Marcel Fässler. Reparti en quatrième position, il parvenait à reprendre rapidement le commandement et à s’y installer solidement. Hélas, à quelques tours de l’arrivée, le pilote helvète a dû repasser par les stands pour changer une persienne. Bien que bref, l’arrêt reléguait la voiture en deuxième position, alors qu’une belle victoire tendait les bras à l’écurie.

Andrea Belicchi : « Nous avons pu terminer la course et nous pouvions la gagner sans ce petit problème. Nous avons été rapides tout au long de la saison. Finir deuxièmes est un bon résultat et je suis satisfait. »

Marcel Fässler : « Je suis déçu car je pense que nous pouvions gagner cette course, même si la deuxième place est un bon résultat. Nous avons montré que si la fiabilité avait été au rendez-vous, nous aurions fini dans les premiers à chaque course. J’aurais signé pour la deuxième place au début du weekend, mais comme tout pilote automobile, j’en veux toujours plus ! D’autant plus que nous sommes passés très près de la victoire. »

Nicolas Prost : « Nous avons réalisé une belle course avec des prestations solides de la part des trois pilotes et nous perdons la course sur un détail. C’est la vie, mais c’est très dur à avaler pour le moment. La voiture et les pneus étaient parfaits, de même que la stratégie. Nous avons fait mieux que prévu car notre rythme lors des séances d’essais et de qualifications n’a pas été très bon. Nous étions là. »

Rien ne sert de courir, il faut partir à point ! Telle pourrait être la maxime de la Lola- Judd n°33 qui a fait son petit bonhomme de chemin au cours des trois jours de course. Jonny Kane, Benjamin Leuenberger et Xavier Pompidou ont constamment été à la recherche du meilleur set-up pour la course sans chercher à faire d’éclat malgré le potentiel de la voiture. Le travail d’équipe a porté ses fruits puisque Jonny Kane s’est octroyé la deuxième place sur la grille de départ. Une position idéale pour partir en quête d’une victoire bien méritée pour toute l’équipe SPEEDY RACING TEAM SEBAH.

Jonny Kane a conservé sa position au départ et petit à petit, a creusé l’écart sur son plus proche poursuivant. Le pilote anglais a pris les commandes de la catégorie après 32 tours de course et ne les quittera plus jusqu’à la fin de son deuxième relais.

Benjamin Leuenberger, qui lui a succédé dans le baquet de la Lola-Judd, a fait preuve de vitesse et de constance lui permettant de rester en tête tout au long de ses deux relais. Xavier Pompidou n’avait plus qu’à dérouler jusqu’au drapeau à damier pour assurer une victoire attendue et amplement méritée. La Lola n°33 remporte également la course comptant pour le Michelin Green X Challenge. Cette deuxième victoire lui assure un large succès au classement final du Trophée avec 36 points d’avance sur son plus proche concurrent. Cerise sur le gâteau pour la voiture n°33, qui ne pouvait conclure la saison de plus belle manière.

Jonny Kane : « Je suis ravi du résultat de la course. La voiture marchait bien, de même que les pneus Michelin avec lesquels nous avons doublé les relais. Ils étaient encore performants à la fin du deuxième relais. Nous aurions dû gagner la première course à Barcelone et la course du Nürburgring. Nous avons finalement gagné une course après un effort fantastique de l’équipe et des pilotes. »

Benjamin Leuenberger : « C’est un très bon résultat pour Speedy Racing Team Sebah aujourd’hui. Nous avions une voiture très performante et des pneus qui restaient constants jusqu’à la fin du deuxième relais. Je pense que ce fut la clé du succès et je suis ravi. »

Xavier Pompidou : « Je suis très heureux de ce résultat d’équipe. Nous avons montré notre potentiel depuis le début de la saison sans jamais parvenir à concrétiser. Je n’ai connu aucun souci au cours de mes deux relais d’autant que nous avions décidé d’adopter un rythme plus confortable à partir de la mi-course. »

Bart Hayden, Team-manager : « Finalement, c’est arrivé ! Nous avons essayé de gagner pendant toute la saison, mais nous avons été très malchanceux. C’est fantastique de gagner aujourd’hui avec la LMP2 et de finir deuxième avec la LMP1. C’est un weekend presque parfait qui récompense les efforts de toute l’équipe. »