L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Le tout nouveau coupé de Toyota sortira cet été !

Depuis la disparition de la Celica en 2005, la gamme Toyota Europe ne disposait plus de modèle sportif. Honda sortait quant a lui, en 2011, son coupé , le Honda cr-z hybrid, premier du genre à être produit en grande série avec un moteur hybride.

Cette lacune est aujourd’hui comblée pour Toyota, avec l’arrivée de la GT-86 dans quelques mois.

Pour son grand retour dans la catégorie, le troisième constructeur mondial s’est associé à Fuji Heavy Industries, qui a développé en grande partie le projet.

Ainsi, châssis, trains roulants et transmissions ont été confiés aux bons soins de Subaru alors que Toyota s’est concentré sur le style, mais aussi sur la mise au point du système d’injection D-4S. Si leur collaboration fut étroite, le dessin général de la Toyota GT-86 reste donc fidèle à celui des études Toyota FT-86 Concept I et FT-86 Concept II.

Techniquement, ce coupé compact  (4,24 m de long pour 1,28 m de haut) bénéficie d’une architecture qui permet un abaissement extrême et une bonne répartition des masses afin d’obtenir un équilibre parfait pour une conduite encore plus dynamique. Il repose sur une liaison au sol constituée de roues de 17 pouces et une suspension McPherson à l’avant et des basculeurs à l’arrière.

Sous son capot, on trouve le nouveau moteur 4 cylindres boxer Subaru 2.0 atmosphérique doté d’une injection de type directe / indirecte Toyota D-4S qui permet d’obtenir 200 ch au régime de 7 000 tr/mn pour un couple de 205 Nm à 6 600 tr/mn.

Ce moteur à plat en position avant, transmet la puissance aux roues arrière via une boite de vitesses mécanique à 6 rapports ou une boite auto également à 6 rapports avec palettes au volant.

Sa consommation serait, quant a elle, de 6,9 l/100 km en moyenne en boîte mécanique avec des rejets de CO2 qui s’établiraient à 160 gr/km ce qui est plus important que la voiture hydride CR-Z d’Honda avec une consommation moyenne normalisée à seulement 5 l/100 km, soit des émissions de CO2 limitées à 117 g/km.

Côté  style, la finition semble plutôt supérieure à celle des autres productions Toyota. Le petit volant à jante épaisse, les surpiqures et les sièges baquets, apportent ce petit supplément d’exclusivité par rapport à la concurrence.

Commercialisée aux alentours des 30.000 euros, la Toyota GT-86 devrait être disponible courant juin Ce nouveau coupé  GT-86 devrait enchanter ceux qui considèrent la voiture comme une passion plutôt que comme une nécessité