L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Pick-up : le malus pourrait être reporté à 2020

Renault Alaskan Pick-Up Malus

Petit répit pour les futurs acquéreurs de pick-up, ces véhicules utilitaires dotés d’un grand espace de chargement sur un châssis surélevé. Visés par un malus pour 2019, le gouvernement pourrait bien attendre un peu avant de le mettre en place.

Alors que le marché des pick-up se porte bien grâce à une offre étoffée par la plupart des constructeurs généralistes, l’Etat a annoncé un malus spécifique pour ces véhicules qui passaient jusqu’alors entre les gouttes de cette taxation.

En effet, apparentés à des véhicules utilitaires, donc dispensés de cette taxe, l’augmentation des parts de marché dans le domaine des véhicules particuliers laisse entrevoir une manne financière intéressante.

Les députés avaient donc voté l’extension du malus aux pick-up qui disposent d’une double cabine.

En l’état actuel des choses, la mesure pourrait s’appliquer dès le 1er janvier 2019, et freiner ce marché qui marchait plutôt bien. En cause, des motorisations gourmandes pour mouvoir ces engins.

Reculer pour mieux sauter

Mais la commission des finances de l’Assemblée Nationale vient de voter un amendement décalant la mise en application de la loi pour le 1er janvier 2020 : les élus justifient leur décision pour ne pas pénaliser les professionnels qui ont besoin de ce type de véhicule pour travailler dans de bonnes conditions.

Renault Alaskan Pick-Up MalusOn ne parle donc pas d’une annulation pure et dure mais d’une suspension : il faut donc comprendre que les professionnels doivent renouveler leur parc en 2019 et croiser les doigts de pouvoir garder leur pick-up jusqu’à leur départ en retraite.

Car, à partir de 2020, ils paieront un malus conséquent pour acquérir un pick-up gourmand en carburant…  et parfois nécessaire dans les régions au relief accidenté.

A moins que cette mesure ne fasse réfléchir les constructeurs à ce nouvelles motorisations rejetant moins de CO2, en faisant appel à une hybridation des engins.
Si vous voulez commander un Ford Ranger, ou un Renault Alaskan par exemple : n’attendez pas trop !

Lire aussi : Essai Mitsubishi PHEV 2019

L’Agenda de l’Automobile

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire