L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

La restauration de véhicules anciens, un secteur qui recrute

Métier Restauration de véhicules anciens

La fin d’année scolaire approche. Pour les jeunes, elle rime avec vocation, et orientation. Le domaine de la restauration de véhicules anciens recherche de nouveaux talents : pourquoi ne pas se lancer dans cette branche ?

Selon la Fédération Française des Véhicules d’Epoque, le chiffre d’affaires annuel du véhicule ancien est en constante augmentation : en 2015, il était estimé à 4 milliards d’euros. Concrètement, cela représente environ 20.000 emplois qui comptent sur la ferveur des 800.000 propriétaires de véhicules de collection.

Métier Restauration de véhicules anciensGrâce à l’engouement des émissions grand public présentant le travail des professionnels du secteur qui restaurent et rénovent des voitures au passé compliqué, nombreux sont ceux à se lancer dans l’aventure en achetant un véhicule à refaire intégralement, ou partiellement. La mode autour des youngtimers – ces véhicules des années 1990 qui n’ont pas encore le statut de véhicule de collection – nécessite une augmentation des experts dans le domaine de la restauration automobile. Cela peut amener les écoliers à envisager de faire carrière dans ce domaine, afin de répondre à la demande des particuliers qui ont besoin de professionnels pour restaurer leur vieille voiture.

Période de plein emploi dans le secteur

Les garagistes spécialisés sont demandeurs de salariés formés aux techniques d’autrefois, et qui font preuve de méticulosité pour satisfaire une clientèle exigeante et passionnée. Il est alors possible de s’orienter vers une formation classique dans un domaine en rapport avec la mécanique automobile. Il existe des formations durant un an permettant aux stagiaires d’apprendre les bases appliquées aux véhicules de collection : mécanique, carrosserie, électricité, sellerie, etc. Selon le CNVA (Conservatoire National des Vehicules Anciens) basé à Antony, le taux d’emploi dans cette branche serait de 100%.

Métier Restauration de véhicules anciensCela confirme la volonté de conservation des propriétaires de véhicules de collection. Souvent peu outillés ou sans expérience, ils cherchent à valoriser leur patrimoine grâce aux professionnels connaisseurs des spécificités de ces parts d’histoires sur deux, ou quatre roues. Que l’on soit jeune ou en reconversion, la restauration de véhicules anciens pourrait être un projet à envisager quand on cherche à mêler passion et travail !

Lire aussi : Comportements au volant : comment sont les conducteurs Européens ?

Tobias ANDRE

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire