L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Comportements au volant : comment sont les conducteurs Européens ?

comportement au volant 2019

Une étude menée dans onze pays délie les langues sur notre comportement au volant : l’enquête révèle que les conducteurs européens adoptent des comportements dangereux.

Vinci Autoroutes est le commanditaire de l’enquête : elle tend à montrer que les automobilistes européens sont nombreux à avouer leur agressivité. Cette tendance, mesurée dans onze pays (France, Allemagne, Belgique, Espagne, Grande-Bretagne, Italie, Suède, Grèce, Pologne, Pays-Bas, Slovaquie), est à la hausse depuis le début de ces investigations, il y a six ans, par le baromètre de la conduite responsable.

En toute modestie, les conducteurs interrogés rejettent la faute sur les autres : alors qu’ils s’estiment irresponsables ou dangereux à seulement 1%, ils imputent ces défauts sur les automobilistes face à eux. Les chiffres annoncent que 46% des « autres » conducteurs sont irresponsables, et stressés à hauteur de 36%.

Bien conduire, et bien se conduire

comportement au volant 2019Mais d’autres paramètres sont mis en avant : les Suédois interrogés avouent en grande majorité (92%) dépasser les limites de vitesses. Quant à nous, les Français, nous gagnons la palme de l’oubli de clignotant à 61%. Parmi les chiffres qui nous semblent irréalistes chez nous, la Grèce nous surprend : près d’une personne sur deux avoue ne pas attacher sa ceinture. Du côté du langage fleuri qui n’a rien à voir avec la botanique, les Grecs et les Français sont les plus prolixes en insultes proférées au volant.

Bien conduire est une chose, bien se conduire en est une autre : avec cette étude, nous prenons conscience des efforts qu’il faut encore réaliser afin de développer la courtoisie au volant, et assumer ses propres fautes plutôt que de les rejeter sur autrui. Et pour encore plus de clairvoyance, on ne redira jamais assez que l’usage du téléphone au volant est à proscrire : 97% des conducteurs interrogés sont d’accord sur le principe. Mais en réalité, près d’un quart des conducteurs a un œil sur son écran, confirmant l’adage « faites comme je dis, mais pas comme je fais ».

Lire aussi : La Mini Cooper SE ouverte aux réservations

Tobias ANDRE

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire