L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Montagne – La Broque – Analyse

Le troisième homme… première victoire de la saison pour le jeune espoir.

Face à Régal handicapé par le lest, Petit partait favori, mais le jeune Schatz prit dès la montée matinale un avantage que la pluie de l’après-midi rendit irrattrapable.

première victoire de la saison pour le jeune espoir Schatz© v-images.com

Vainqueur de l’épreuve l’an dernier, Petit avait un moral de vainqueur face au champion de France dont la formule nippone emportait 30 kilos de plus, comme fin avril à Abreschviller où il l’avait déjà battu sans appel. Cependant, une trop longue attente en pré-grille le déconcentra au point de terminer la première montée à près d’une seconde de Régal. Seconde surprise : les deux leaders du championnat étaient devancés par Nicolas Schatz, en pleine confiance dans une monoplace tout juste remise de son crash d’Hébécrevon. Comme Fabien Frantz, il avait pris la bonne option en attaquant dès la première montée car plus jamais les monoplaces ne retrouvèrent de piste sèche. En sport protos, Castellana profita mieux que Petit de son avantage de poids face à Cyrille Frantz, le vainqueur des deux courses précédentes, qu’il devança dès les essais pour remporter sa seconde victoire de la saison. Egalement sur Norma, Bassora complète le podium tandis qu’Ughetto, vainqueur en 2 litres, s’intercale devant celle de Milesi.

En voitures fermées, la course perdit d’entrée la Porsche 996 cup de Soutrenon, violemment sortie de la piste au premier gauche rapide. Transporté à l’hôpital de Strasbourg, le pilote ligérien souffre des vertèbres cervicales. La longue interruption des départs n’empêcha pas Werver de placer sa propre Carrera Cup devant la BMW 320 ST de Dosières, mais ce dernier réussit à reprendre l’avantage juste avant l’orage. Sur l’Opel Astra ex-Debias, le Breton Roussel complétait le podium devant Vuillaume, dont la Porsche 996 GT de série a retrouvé tout son tonus. En groupe N, le duel entre Cat et Cosson, tous deux sur BMW M3, a tenu ses promesses : le jeune espoir, qui découvrait le parcours, ne s’est finalement incliné que de 62 millièmes devant son aîné !

La Broque Schirmeck: 6ème manche du championnat de France – 12ème édition les 13 et 14 juin 2009 dans la montée de Fréconrupt, à 50 km au SO de Strasbourg – Longueur : 2,447 km – Dénivellation : 205 m – Classement : à la meilleure des 3 montées de course – Partants : 134 – Classés: 128 – Conditions : Temps chaud et orageux – Affluence : 1500 spectateurs environ.

Classement

1. Schatz (Lola T 94/50) 1’00’’527 (1er des monoplaces) – 2. Régal (Reynard 1 KL)à 0’’308 – 3. F. Frantz (Reynard 92 D) à 0’’604 – 4. Petit (Reynard 95) à 1’’835 – 5. A. Thomas (Lola B 99/50) à 1’’939 – 6. Castellana (Norma M 20) à 2’’397 (1er sport proto) – 7. Bouche (Reynard 99 L) à 2’’939 – 8. C. Frantz (Norma M 20) à 3’’251 – 9. Baudin (Reynard 1 KL) à 3’’325 – 10. Allais (Reynard 97 Judd) à 3’’498 – 11. Bassora (Norma M 20) à 4’’148 – 12. R. Thomas (Lola B06) à 4’’269 (1er F3) – 29. Poinsignon (Simca CG turbo) à 12’’853 (1er Gr. FC) – 34. Dosières (BMW 320 ST) à 14’’152 (1er en tourisme) – 35. Werver (Porsche 996 Cup) à 14’’390 (1er GT spéciale) – 46 Vuillaume (Porsche 996 GT3) à 17’’114 (1er GT de série) – 52. Cat (BMW M3) à 18’’276 (1er Gr. N) – etc.

Championnat

1. Régal 212 – 2. Schatz 186 – 3. Petit 174 – 4. C. Frantz 173 – 5. F. Frantz 143 – 6. Castellana 141 – 7. Dosières 138 – 8. Cat 123 – 9. Baudin 112 – 10. A. Thomas 104 – 11. Bouche 99 – 12. Cosson 97 –

Espoirs : 1. Cosson 58 – 2. Berney 50 – 3. Reynaud 48 – 4. Bonnet et Janny 38 – etc

Open : 1. Millet 44 – 2. Villoz (CH) 32 – 3. Le Maître (GBG) 30 – 4. Januel et Durassier 28 – etc.

Prochaine épreuve à Marchampt en Beaujolais (69) les 20 et 21 juin