L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Nouveaux radars embarqués, pour votre sécurité bien sûr…

Nous vous annonçons régulièrement la sortie de nouveaux modèles de voitures avec des performances exceptionnelles, histoire de vous faire rêver un peu. Retour à la réalité, avec l’arrivée d’un nouveau type de radar embarqué en France.

Vendredi dernier, le ministère de l’Intérieur a donc annoncé l’arrivée d’un tout nouveau type de radar embarqué, qui sera mis en service très prochainement. Les autres n’étaient-ils pas assez performants? Pourtant selon 40 millions d’automobiliste, plus de 21 millions de flashs ont été réalisés en 2012. Ce nouvel outil de répression ne va pas arranger une situation déjà inquiétante: 750 000 personnes roulent aujourd’hui sans assurance et 600 000 sans permis de conduire.

Le dispositif concernera principalement le réseau secondaire où les limitations de vitesse ne cessent de changer. Les Forces de l’ordre pourront flasher le véhicule par l’avant et dans les deux sens de circulation. « Les automobilistes sont excédés par ces politiques de sécurité routière uniquement basées sur le modèle répressif. A part générer du stress et une véritable angoisse du panneau, ce nouveau radar embarqué risque de créer une véritable psychose chez les automobilistes, » souligne Pierre Chasseray, délégué général de « 40 millions d’automobilistes ».

Force est de reconnaître cependant que le réseau secondaire est celui qui compte le plus d’accidents… Mais est-ce uniquement lié à la vitesse? « Les investissements en infrastructures de sécurité se réduisent comme peau de chagrin. Un accident sur trois implique l’alcoolémie. Et pourtant, nous restons campés sur l’unique répression de la vitesse, quitte à en oublier toutes les autres véritables causes d’accidents, » reprend Daniel Quéro, président de l’association « 40 millions d’automobilistes ».

Cette mesure peut d’autant plus surprendre que l’année 2012 détient un record en termes de sécurité routière et que l’année 2013 semble prendre la même direction.

Pierre Chasseray de « 40 millions d’Automobilistes conclut ainsi: « Ce n’est pas en transformant 40 millions d’automobilistes en 40 millions de flashés que nous ferons progresser la sécurité ! Bien au contraire, nous scellerons le divorce des automobilistes français avec un discours qui n’aura plus aucun écho« .

Plus d’infos sur www.40millionsdautomobilistes.com