L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

La nouvelle BMW M5 Competition en 5 points

BMW M5 Competition F90 2020

La BMW M5 Competition se réinvente légèrement en arborant la nouvelle identité de la Série 5, dont elle est dérivée. Quels sont les cinq choses à retenir de cette transformation ?

La BMW M5 sortie en 2017 avait besoin d’une légère remise à niveau. Jusqu’alors complétée par une version plus pointue badgée Competition en 2018, le duo est remplacé par une seule version à l’occasion de ce restylage, qui suit celui initié par la Série 5 au début du mois.

621 chevaux sous le capot

Seule la BMW M5 Competition est maintenue au catalogue, avec toujours sous le capot le V8 4,4 litres de 625 chevaux pour 700 Nm de couple. Grâce à sa technologie BMW TwinPower Turbo et sans l’aide d’un moteur électrique, le 0-100 km/h est revendiqué en seulement 3,3 secondes, tandis que la vitesse de pointe de 305 km/h est débloquée par le biais d’une option supplémentaire. C’est à peine moins que la vitesse de pointe d’un TGV, et de telles performances forgent le respect.

BMW M5 Competition F90 2020 Moteur

Costume taillé pour le sport

Si la M5 Competition est bien basée sur la luxueuse berline Série 5, mais la comparaison s’arrête là. Elles ont les mêmes feux affinés avec une signature lumineuse en crochets, mais tout le reste évolue nettement avec une face avant dépourvue de chromes, et la présence d’écopes d’air surdimensionnées. Berline, certes : elle conserve néanmoins les mêmes formes générales, tout en dotant son postérieur de quatre sorties d’échappement et d’un diffuseur spécifique. Pour retenir encore plus l’attention, le véhicule est présenté dans un tout nouveau Rouge Motegi très seyant.

Personnalisable au gré des envies

D’autres teintes sont disponibles au catalogue BMW M, auxquelles se rajoutent celles du nuancier BMW Individual : qu’elles soient métallisées comme le Bleu Tanzanite, ou mattes comme le Frozen Bluestone, il y en a pour tous les goûts. Les mêmes possibilités de personnalisation sont offertes aux jantes mais aussi aux étriers de freins, qui peuvent quitter l’emblématique teinte bleue chère à Motorsport, pour une couleur rouge, ou noire.

BMW M5 Competition F90 2020

Transmission intégrale sur demande

BMW nous habitue à d’autres architectures pour ces modèles, comme avec la Série 2 Gran Coupé (à lire ici) qui adopte une structure traction. La M5 Competition conserve son système MxDrive qui permet de choisir entre transmission intégrale, et propulsion pure. Cette technologie spécifique est secondée par un différentiel actif, des réglages de suspension spécifiques, et différents modes de conduite apportent de la polyvalence à l’engin. En mode Track, le pilote tombe directement dans l’univers du pilotage pur, avec des aides beaucoup moins intrusives.

Salon sur roues

Mais dans les autres modes, la BMW M5 Competition peut aussi se la jouer grand standing avec une pléthore d’aides à la conduite issues de la Série 5 : maintien dans la voie, alerte de collision, assistant de marche arrière, park assist, régulateur actif avec fonction de conduite dans les bouchons ou encore la BMW Digital Key pour déverrouiller le véhicule avec son smartphone.

BMW M5 Competition F90 2020 Interieur

La BMW M5 Competition mise sur une polyvalence de berline toute relative quand on voit ses performances de haute volée. Plus discrète qu’une AMG E 63S et plus équilibrée en termes de prestations, son ticket d’entrée est annoncé à 138 850 euros, hors malus écologique.

Tobias ANDRE

A lire également…

Inscrivez-vous à la newsletter