L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

La nouvelle Golf 8 se modernise

Alors que son style évolue dans la continuité des générations précédentes, la Golf 8 revoit plus en profondeur son habitacle pour le moderniser avec une approche numérique. Est-ce que cela suffira pour contrer les attaques des autres acteurs du segment ?

Entièrement repensée, la Golf 8 se distingue de son aïeule directe par une face avant remaniée : les projecteurs s’affinent pour gagner en personnalité tandis que la partie inférieure du bouclier arbore un décor spécial en fonction des finitions.

Avec les mêmes dimensions que la Golf 7 et une allure générale conservée, la Golf 8 conserve la philosophie de modernisation en douceur. On remarquera que la typographie du modèle ainsi que le logo Volkswagen évoluent : serait-ce une manière de faire table rase du passé ?

L’intérieur progresse davantage en reprenant une disposition déjà vue chez la concurrence, Peugeot 308 en tête : la console centrale s’horizontalise pour proposer, sur le haut de la planche de bord, un écran tactile de 8,25 pouces (10 pouces en option) regroupant les fonctions de confort du véhicule, y compris la climatisation qui perd donc ses touches physiques.

L’ensemble gagne en épure générale, et le conducteur a le droit à une instrumentation entièrement numérique de 10,25 pouces dont l’intégration semble laisser un assemblage peu flatteur.

Connectée et (micro)hybride

Cette apparente technologie est rejointe par un arsenal d’outils connectés regroupés sur We Connect : webradios et streaming sont alors disponibles, tout comme un éventail d’applications synchronisables avec son smartphone sans avoir besoin de le brancher. Quant aux aides à la conduite, l’affichage tête haute se dispense d’une lentille de verre spécifique pour se projeter directement sur le pare-brise. En terme d’aides à la conduite, la Golf 8 propose, entre autres, Travel Assist qui autorise le système à intervenir sur la conduite en cas de problèmes.

Au chapitre des motorisations disponibles, la Golf 8 sera disponible à son lancement avec quatre moteurs essence et deux diesel. Le trois cylindres 1.0 litre TSI sera disponible en version 90 ou 110 chevaux, tandis que le TSI 1,5 litres proposera 130 ou 150 chevaux.

Hormis la version 90 chevaux, tous ces moteurs sont équipés d’une micro-hybridation 48V. L’offre diesel est composée des 2,0 litres TDI 115 ou 150 chevaux. Pour contrer les NOx et satisfaire aux normes européennes (et éviter tout autre scandale), le constructeur précise avoir équipé sa Golf d’un système de double injection d’AdBlue.

Deux versions hybrides rechargeables seront proposées, avec une version à 204 chevaux, ou une à 245 chevaux baptisée GTE. La version électrique de la Golf étant entièrement attribuée à l’ID3 et sa silhouette spécifique. La Golf 8 devrait arriver en concessions en février 2020, à un tarif de base aux alentours de 22.000 euros selon nos estimations.

Lire aussi : Volkswagen présente officiellement son ID3 au Salon de Francfort 2019

L’Agenda de l’Automobile

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire