L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Passion – Le « tour auto » en 356 !

Poursuivons notre thématique de rencontre de passionnés qui nous font partager leur amour de la belle mécanique (voir tous les articles de la rubrique ici).

C’est au tour de deux amis réunis par une Porsche 356 !

porsche 356 tour auto 5

Valentin Kaiser, fraichement arrivé de son Alsace natale à Paris, recherchait du travail et c’est chez Porsche qu’il a trouvé son bonheur. Mécanicien, il a gravi les échelons et s’occupe maintenant de la réception de la clientèle. Aimant les voitures anciennes, il a longtemps fait les yeux doux à une 356 abandonnée dans un coin de la concession, caressant l’espoir un jour d’en avoir une… « Le jour de la mise en vente aux enchères, j’ai pris une demi-journée de congés pour acheter la voiture et j’ai mis le doigt dans l’engrenage et j’ai rencontré plein de copains qui étaient déjà au club 356… »

Valentin a été séduit par l’esthétique de la voiture dans un premier temps puis c’est l’aspect technique qui l’a conquis, car c’est « une vraie voiture d’ingénieur et quand, en tant que mécanicien, on la regarde, on s’aperçoit qu’elle a été très bien pensée comme, par exemple, le petit moteur de 1600 cm3 refroidi par air, très endurant, consommant peu et fiable ».

Valentin a rencontré Franck Ménard, le propriétaire et pilote de la voiture dans le cadre de la réparation de la boite de vitesses et c’est ainsi que tout a démarré et qu’ils participent au Tour auto 2010.

Mais un tambour de frein fêlé a anéanti les espoirs de l’équipage et ils se trouvaient hors course lors de notre interview. Ce qui, comme le narre avec passion Valentin, leur a permis de vivre une expérience humaine que seule la passion peut faire naître… « Plantés sur le parc fermé, nous avons passé plusieurs coups de téléphone et avons trouvé un monsieur au sud de Lyon qui a une 356 dans son garage et qui l’a mise à notre disposition pour y prélever le tambour de freins. Il s’agit de Patrick Auto. »

Franck Ménard de son coté, a découvert la 356 grâce à la 911 qu’il avait acheté à son père. De fil en aiguille, il a acheté la 356 « lady killer » il y a 4 ans grace à la « bande de copains » de Valentin. La passion a fait son chemin et il a commencé à faire des sorties avec. « L’an dernier, j’ai fait mon premier tour de France avec et j’ai découvert une voiture extraordinaire qui a un potentiel énorme et une efficacité incroyable. Je courrais avant sur une Alfa Roméo dans le trophée Alain Fabre (100 tours) et avec seulement 90 chevaux, je tourne dans les temps de voitures plus puissantes grâce à un poids contenu (900 kg) et à un équilibre  général optimal »

Pour participer au Tour Auto, Franck confiait n’avoir fait aucune modification, hormis les sièges baquets : « Le moteur est d’origine ! Et notre objectif d’arriver à Beaulieu est atteint. »

La 356 fera quelques tours du HTTT Paul Ricard mais sera obligée à un repos anticipé (bien mérité !) en raison du problème de frein qui a refait son apparition. Mais le plaisir se lisait sur le visage de nos deux passionnés !

Ci-dessous les photos de la Porsche

[flickr_set id= »72157623868560919″ thumbnail= »square » overlay= »true » size= »original »]