L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Le concept Hybrid-R de Toyota : une Yaris de 420 ch

Nous avions évoqué le 13 août dernier que Toyota présenterait, à l’occasion du Salon de Francfort, un concept Hybrid-R qui s’appuierait sur la même technologie de la TS030 du championnat du monde d’endurance (WEC).

Toyota Yaris Hybrid-R Concept 4

La marque révèle aujourd’hui plus d’informations sur ce concept. Il s’agira d’une Yaris disposant d’une motorisation hybride de 420 ch. Toyota Yaris Hybrid-R Concept 1Pour l’élaboration d’un tel modèle, Toyota s’est basé sur une Yaris 3 portes et lui a intégré un système surpuissant sous le capot. Le concept dispose d’un groupe essence GRE (Global Race Engine) de 300 ch et deux puissants moteurs électriques. Résultat cette Yaris surboostée obtient une transmission intégrale électrique dite « intelligente ».

L’univers de la compétition a ainsi apporté une nouvelle fois sa contribution à ce nouveau concept. Le 4 cylindres 1,6 litre turbo à injection directe, développé par Toyota Motorsport GmbH, anime les roues avant. Les deux moteurs électriques développant 60 chevaux chacun entraînent, quant à eux, les roues arrières. Ils sont utilisés comme générateurs lors du freinage et comme moteurs à l’accélération.

Un supercondensateur pour stocker l’énergie

Toyota Yaris Hybrid-R Concept 3Toujours en récupérant des évolutions développées sur la TS030 Hybrid qui roule sur le championnat du Monde d’Endurance (WEC), l’énergie obtenue lors des phases de freinage se retrouve stockée dans un supercondensateur. L’avantage d’un tel système, la densité de puissance et la vitesse de charge sont plus élevées, une chose très utile dans une  conduite sportive notamment sur circuit.

Avec tous ces moyens pour prendre de l’énergie, obtenir plus de puissance, il faut rester prudent. Par exemple en mode « route », le « stockeur » supercondensateur restitue l’énergie obtenue lors du freinage uniquement pendant 10 secondes! De plus les moteurs électriques ne développent alors à ce moment-là que 40 chevaux chacun. En mode piste, ceux-ci sont à leur maximum (120 chevaux cumulés) pour une durée de 5 secondes.

Jamais 2 sans trois moteurs électriques

Toyota nous apprend également qu’un troisième moteur électrique (toujours de 60 ch) se cache entre le moteur thermique et la boîte de vitesses séquentielle à 6 rapports. Mais à quoi sert-il? Il est utilisé comme soutien. C’est un générateur pour le supercondensateur en décélération et pour les moteurs électriques arrière en accélération. Dans cette dernière configuration, cela permet de conserver une bonne adhérence en transférant l’excédant de couple sous forme électrique vers les roues arrière, le générateur devient alors un antipatinage évolué qui permet d’augmenter l’accélération tout en gardant un bon comportement. Les moteurs électriques situés sur chaque roue arrière offrent aussi un meilleur comportement suivant l’utilisation en mode moteur ou générateur car cela permet d’avoir l’effet d’un différentiel actif à transfert vectoriel de couple. Ce concept Toyota Yaris Hybrid-R, alimenté de nombreuses technologies, sera une des curiosités à voir sur le Salon de Francfort.