L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Trophée Andros: Mazda vainqueur sous la pluie de Super-Besse

Intro

Avec des températures aussi élevées cet hiver, difficile d’organiser un événement « sur glace ». Ils étaient plutôt nombreux ce samedi 30 janvier à venir braver les intempéries pour admirer les voitures du Trophée Andros. Mais malheureusement, le soleil et la neige n’étaient pas au rendez-vous.

trophée andros super besse (1)

trophée andros super besse (5)Un Trophée des stars était organisé en ouverture de la manifestation  avec entre autres Laury Thilleman, Renaud Lavillenie, Florent Manaudou et Camille Lacourt qui se sont bien battus.

L’objectif de cette course de « sportifs » était d’annoncer qu’Andros devenait sponsor des Jeux Olympiques.

La compétition entre les protagonistes de cette saison de course sur glace a suivi dans l’après-midi puis dans la soirée avec le Trophée électrique et les bolides thermiques.

Mais alors que le froid et le vent étaient venus ponctuer les premières heures de la manifestation, c’est une fine pluie qui est venue gâcher le plaisir de tous à partir du milieu d’après-midi.

Une piste noire

Et si la neige était bien présente sur les pistes de skis environnantes, c’est bel et bien le bitume qui composait majoritairement le tracé du circuit, au fil des différents passages des voitures de course et leurs pneus cloutés. S’agissant d’une « petite » année en termes d’enneigement sur les massifs français, le Trophée Andros fait lui aussi les frais de cette météo souvent trop clémente pour pratiquer sereinement la course automobile sur glace.

Record de victoires pour Dayraut

trophée andros super besse (7)Mais glace ou pas, le spectacle a bien eu lieu. Vainqueur de la discipline de la dernière saison, Jean-Philippe Dayrault et sa Mazda 3 ont connu un début plus mitigé pour le Trophée 2015-2016, ponctué notamment par plusieurs ennuis mécaniques (casse moteur). En quête de sensations et de meilleurs réglages sur une piste qui ne lui avait jamais vraiment réussi, Jean-Philippe Dayraut et son coéquipier Topi Heikkinen réalisaient à Super-Besse (une course au lieu de deux dans les autres stations) une entame plutôt sage sur une piste 100 % goudronnée. Ce qui n’empêchera pas Dayraut, malgré ses 40 kg de lest, de décrocher la pole position. La Super Finale lui permettra de s’imposer pour la 54e fois dans la discipline, établissant alors un nouveau record.

Dans la catégorie Élite, réservée aux Gentlemen Drivers, Jacques Wolff et Patrick Lhoste signaient un doublé dans leur finale. Didier Thoral, au volant d’une Mazda3 privée, conserve la tête du classement général.

Mais ces bons résultats ne seront pas suffisants pour aller déloger Jean-Baptiste Dubourg (Renault Clio), Franck Lagorce (Dacia Lodgy) et Adrien Tambay (Audi A1) d’un podium qui leur semble dorénavant acquis. Mazda France, la seule équipe « usine » du plateau, sera-t-elle encore en Andros la saison prochaine ? Réponse dans quelques semaines.

L’ultime rendez-vous du Trophée Andros sera disputé sur la piste de Saint-Dié-des-Vosges. Deux courses seront au programme le samedi 13 février.

A lire également:

Mazda: Le trophée Andros et un nouveau moteur sur le CX-9

Trophée Andros: Le paradis de la glisse sur deux ou quatre roues

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire