L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Video : FIA F1 World Championship, Charlie Whiting passes away

Je publie à nouveau cet article à l’identique en posant une question : celles et ceux qui ont précédemment dénoncé, anonymement bien évidemment, comme abusif son contenu et ont notamment fait bloquer sa diffusion via Facebook, auraient-ils la mémoire sélective ? Qu’elles et qu’ils aient au moins le courage de leurs opinions !
Sauf – précise Facebook -, que dénoncer une personne pour des faits imaginaires, cela s’appelle de la dénonciation calomnieuse. Un délit pénal puni d’une peine de 5 ans de prison et de 45000 euros d’amende. Bien entendu, la majorité des délateurs l’ignorent.

Charlie Whiting, l´historique Directeur de course des Grands Prix F1 – et Délégué à la sécurité au sein de la FIA – était à l’orée de sa 24e saison à ce poste, lorsqu’il est subitement décédé ce 14 mars à Melbourne à la veille de l’Australian Grand Prix qui lance le Championnat du monde F1 2019. Il avait 66 ans.
Lire ici la réaction de Stéphane Clair, Directeur général du Circuit Paul Ricard.

Le 22 juin 2018, avec la complicité de Yannick Dalmas, il m’avait accordé un entretien exclusif à l’avant-veille de la renaissance de Grand Prix de France F1 au #CircuitPaulRicard.

Goodbye Charlie Whiting !

Charlie Whiting, l´historique Directeur de course des Grands Prix F1 – et Délégué à la sécurité au sein de la FIA – était à l'orée de sa 24e saison à ce poste, lorsqu'il est subitement décédé ce 14 mars à Melbourne à la veille de l'Australian Grand Prix. Il avait 66 ans. Lire la réaction de Stéphane Clair, Directeur général sur du Circuit Paul Ricard.Le 22 juin dernier, avec la complicité de Yannick Dalmas, il m’avait accordé un entretien exclusif à l’avant-veille de la renaissance de Grand Prix de France F1 au #CircuitPaulRicard. Toujours disponible et armé de son humour so British, tel que je l'avais découvert voici plusieurs décennies déjà… tout d'abord mécanicien chez #HeskethF1, puis chez #BrabhamF1 avant que #BernieEcclestone et la FIA ne lui accordent son bâton de maréchal aux commandes des #GPF1.Au delà de l'émotion ressentie au moment où Charlie Whiting disparaît, l'on ne peut s'empêcher de se remémorer ce maudit Grand Prix du Japon du 5 octobre 2014, qui a coûté la vie à Jules Bianchi.Copyright Charles-Bernard Adreani#CBAdreani #AgendaAutomobile Agenda de l'automobile Agenda-Automobile.com www.FranceRacing.fr France Racing Blog-Moteur.com Blog-Moteur.com SLGPF1.com SLGP F1 #F1 #CharlieWhiting Charlie Whiting Charlie Whiting #YannickDalmas Yannick Dalmas CBAdreani Full Throttle #StéphaneClair #GPFranceF1 Grand Prix de France F1 F1 FORMULA 1 Formula 1 Fanpage Formula 1 2019 Season Formule 1 #FormuleUn #Formula1 #FormulaOne Sky Sports F1 Renault F1 Team ESPN F1 ESPNF1.fr SportPesa Racing Point F1 Team F1 Nostalgia F1 Australia F1Fansite.com F1 Fans Club F1 Onboard Formula 1 on SPEED F1world.it Red Bull Red Bull Motorsports Car and Driver – F1 Red Bull Racing Scuderia Ferrari McLaren Mercedes-AMG Petronas Motorsport Formula One Fans Alfa Romeo Racing F1ONLY.fr Haas F1 Team Scuderia Toro Rosso Scuderia Toro Rosso ROKiT Williams Racing

Publiée par CBAdreani Full Throttle sur Jeudi 14 mars 2019

Mécanicien chez Hesketh puis Chef mécanicien chez Brabham

Toujours disponible et armé de son humour so British, tel que je l’avais découvert voici plusieurs décennies déjà…
Tout d’abord mécanicien chez #HeskethF1, puis chez #BrabhamF1 avant que #BernieEcclestone et la FIA ne lui accordent son bâton de maréchal aux commandes des #GPF1.

5 octobre 2014 : le maudit Grand Prix du Japon
qui a coûté la vie à Jules Bianchi

Au delà de l’émotion ressentie au moment où Charlie Whiting disparaît, l’on ne peut s’empêcher de se remémorer ce maudit Grand Prix du Japon du 5 octobre 2014, qui a coûté la vie à Jules Bianchi.

Lire aussi : WEC, Carnet de voyage aux 1000 Miles des Sebring

Charles-Bernard ADREANI

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire