L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

La Viper est de retour !

Ne l’appelez plus Dodge Viper ! La troisième génération de la sportive au reptile débarque enfin et son nom officiel est SRT Viper. Présentée dans le cadre du Salon de New York, la supercar américaine fait déjà tourner les têtes des fans de la première heure.

20 ans de Viper

Délaissant la marque Dodge pour la bannière SRT (Street and Racing Technologies), la Viper 3e du nom se développe et s’améliore. Bref, elle se bonifie en prenant de l’âge. Pour rappel, la première génération était apparu en 1991 et la seconde en 2003. Sa réputation avait rapidement franchi les océans pour en faire une icône moderne de la sportive américaine. Nul doute que ses engagements en compétition – et ses victoires au Mans dans sa catégorie – y étaient aussi pour quelque chose.

Coup de coeur du Salon de New York, la SRT Viper 2013 conserve ce profil propre à ses aïeulles. Esthétiquement, c’est une Viper et cela se voit. Le capot est exagérément long, les entrées d’air sont nombreuses et les sorties d’échappement restent latérales. De vraies marques de fabrique !

Big V10 !

Dans les entrailles du reptile, on retrouver du gros, du lourd, du puissant. Point de downsizing chez SRT ! Le V10 culbuté reste en position centrale avant. Comme sur la version 2010, il fait 8,4 litres de cylindrée, revendique 640 chevaux et 813 Nm de couple à 4.950 tr/min. Un record pour un moteur atmosphérique essence. C’est aussi 40 chevaux de plus que dans la précédente version. Avec un poids contenu à 1.500 kg, les performances décoiffantes seront sans aucun doute au rendez-vous.

Quant à la transmission de toute cette puissance aux roues arrières, elle est assurée par une boîte manuelle à 6 rapports toute nouvelle. Plus rapide, plus moderne, cette boîte doit gagner en rapidité et en précision.


Retour en compétition

Grosse surprise qui a accompagné la présentation de cette SRT Viper à New York, l’annonce d’un engagement en ALMS, le championnat d’endurance américain, dès cette saison en catégorie GTE. Cerise sur le serpent, cette version compétition retrouve son bon vieux patronyme de Viper GTS-R !

JMS