L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Actualité Renault: Megane 4, Genève et rappel de 15 000 Captur

Renault est au coeur de l’actualité. La Megane 4 que nous avons eu l’occasion d’essayer un peu avant Noël dans sa version GT TCe 205 EDC (voir essai) ou 1.6 dci 130 Intens (voir essai) est enfin arrivée dans les concessions. Pendant ce temps, le Salon de Genève arrive avec la Megane Estate et le nouveau Scenic et enfin le retour d’un mythe, l’Alpine. Mais l’actualité la plus brûlante n’est autre que le rappel de 15 000 véhicules de la marque au losange.

Renault Mégane 4 (6)

La Renault Megane 4 dans les bacs

Etonnant mais il a fallu attendre un petit moment pour voir apparaître la nouvelle Megane, 4e du nom dans les concessions Renault. Présentée au Salon de Francfort en Septembre dernier puis essayée en décembre, il a fallu changer d’année pour que les clients la découvre en France. Pour l’occasion le constructeur français a fait appel à Dingo (pas le copain de Mickey), le célèbre photographe automobile pour une série de clichés un peu décalée.

Encore une Megane à Genève mais pas seulement

Alpine_CelebrationLe Salon de Genève arrive à grands pas et les constructeurs automobiles commencent à dévoiler les modèles présent sur leur stand. Une Megane sera une nouvelle fois à l’honneur mais dans sa version Estate. Elle sera accompagnée d’une autre familiale, le Renault Scenic, 4e génération. Des voitures pratiques mais qui ne font pas forcément rêver.

Pour cela, il faudra compter sur l’Alpine. Depuis la présentation de son concept-car en 2012 le A110-50, la firme de Dieppe a dévoilé un prototype Célébration pour les 60 ans de la marque à l’occasion des 24H du Mans. Alors enfin le modèle de série. D’après un teaser, une date est fixée le 16 février avec comme message « Vous avez fait vivre Alpine, nous allons la faire renaître. » Annoncée avec une puissance entre 250 et 300 ch pour un poids de 1 000 kg, cette voiture pourrait être l’attraction du stand.

Rappel de 15 000 Renault

renault-capturAprès les bonnes nouvelles, il en fallait une mauvaise. Invitée de RTL mardi matin, la ministre de l’écologie, Ségolène Royal a annoncé le rappel de 15 000 modèles de chez Renault. Motif? « Il faut les régler« .

Normalement c’est au constructeur de signaler le rappel des véhicules avec les raisons précises de ce rappel. La marque au losange a confirmé un peu plus tard que Renault rappelle bien 15 800 Captur 1.5 dCi 110 pour anomalie du système antipollution mais cette décision n’est pas lié aux tests indépendants menés par l’Utac, car le problème a été détecté avant (juillet 2015). Ce rappel n’est pas une réaction aux tests de la « commission Royal ».

Notre Avis

Ségolène Royal décide ou tente de décider au milieu d’un problème qu’elle ne maîtrise pas et qui nous dépasse tous. Les problèmes de fond concernent trois acteurs : le législateur, qui prend des décisions à l’emporte-pièce en oubliant que les plus gros pollueurs sont les industriels et non les automobilistes, les constructeurs, qui du coup sont obligés de financer à la fois des usines plus propres et des nouveaux modèles, et enfin les consommateurs qui ne sont pas prêts à payer plus pour rouler plus propre.

La voiture qui consomme seulement 2 l/100 km ou qui respecte les normes les plus drastiques, tout le monde sait la faire. Mais personne ne sait la fabriquer à un coût acceptable par le client final!

Il faudra d’abord réformer en profondeur le cycle NEDC, établir des règles du jeu que les partenaires sont en mesure de respecter, et après on y verra plus clair.

A lire également:

Essai Renault Mégane GT TCe 205 EDC : 205 ch en attendant la RS

Renault Mégane 4 1.6 dCi 130 Intens: Tout d’une grande

Renault: Un Captur à 110 et une Megane à 220

 

Inscrivez-vous à la newsletter