L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Ami One Concept : la vision de la mobilité citadine électrique selon Citroën

Citroen Ami One Concept 2019

Citroën fête en 2019 son centenaire et se projette dans le futur proche : pour marquer le coup, et rester dans le coup aussi, le constructeur aux Chevrons dévoilera notamment l’Ami One Concept au Salon International de l’Automobile de Genève du 7 au 17 mars. Un véhicule 100% électrique biplace pour arpenter facilement le centre-ville. Avec son service d’utilisation à la carte et son style en rupture avec les codes de la marque, voici ce qu’il faut en retenir.Citroen Ami One Concept 2019Citroën n’échappe pas à la mode des véhicules électriques, et pour cause : la marque ludique et branchée se devait de surfer sur la vague de la fée électricité.

C’est donc chose faite avec son Ami One Concept biplace : rien à voir avec l’Ami 6 et sa face avant bosselée, nous voilà en présence d’une puce des villes au look très contemporain.
Biplace uniquement, ce véhicule affiche une vision originale des déplacements citadins intra-muros, là où les automobiles à moteurs thermiques seront proscris, où tramways et trottinettes seront légion.

Avec son gabarit monobloc, la Citroën Ami One Concept mesure 2m50 de long et 1m50 de large pour 1m50 de haut : il paraît robuste et peut se garer facilement.

Bien campé sur des jantes de 18 pouces, l’ensemble est original mais on a du mal à l’imaginer dans une version définitive, car ces choix de design sont curieux.
On découvre en effet une conception de portes avec ouverture asymétrique, tandis que les faces avant et arrière possèdent des éléments identiques afin de rationaliser la production.

Qu’importe, l’Ami One remplit bien son rôle de concept en interrogeant le style et notre rapport à l’automobile.

A l’intérieur, un îlot de conduite permet de commander la bête, qui est dotée d’aides à la conduite intéressantes grâce à un univers d’applications faisant du téléphone un assistant de pilotage.

L’Ami(e) des villes et du partage

Citroen Ami One Concept 2019

L’Ami One Concept cantonnera dans un premier temps son terrain de prédilection aux cœurs des villes.
Limité à 45 km/h, il bénéficiera d’une petite autonomie de 100 kilomètres qui le limite donc à des trajets quotidiens du type domicile-travail, ou pour de petites virées.

Compatible avec les bornes de rechargement publiques, il suffira de deux heures pour charger complètement la batterie de l’AOC. Dont Citroën n’a pas encore communiqué sur la puissance du moteur électrique, ni sur la technologie employée.

Une palette sonore travaillée avec l’Agence Start-Rec

En mouvement, l’Ami One Concept dispose de sa propre palette sonore prévenant les piétons de sa présence : travaillée avec l’Agence Start-Rec, les designers Citroën promettent un son analogique agréable qui est en accord avec l’exigence européenne obligeant les véhicules électriques à émettre un son artificiel à basse vitesse.

Conduisible en France  à partir de 14 ans

Grâce à son gabarit compact et sa vitesse limitée, l’Ami One Concept sera accessible en France aux conducteurs âgés d’au moins 14 ans.
Cette approche originale des déplacements citadins selon Citroën est enrichie par un environnement mobile ultra-connecté grâce au smartphone qui permettra d’interagir avec le véhicule.

Citroen Ami One Concept 2019

Rendez-vous du 7 au 17 mars au Salon de Genève

Mais Citroën va encore plus loin en plaçant son concept dans un écosystème où l’automobile ne sera plus un objet à obtenir, mais un outil à emprunter au gré de ses besoins, et de ses envies.
Il sera env effet possible d’accéder à une plateforme d’autopartage ou de location allant d’un prêt de cinq minutes, à cinq jours, voire cinq ans.

Rendez-vous, du 7 au 17 mars au 89e Salon International de l’Automobile de Genève, pour en découvrir davantage sur ce qui pourrait être la future Citroën C1, ou, tout du moins la remplaçante de la e-Méhari.

Lire aussi : les événements 2019 du circuit Paul Ricard

L’Agenda de l’Automobile

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire