L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

La Dodge Charger Widebody voit les choses en grand

Le constructeur vient d’officialiser une version large pour les Charger Hellcat et Scat Pack. La première démonstration est prévue le dimanche 30 juin, lors de la mythique course de côte de Pikes Peak.

La Dodge Charger reçoit un kit large « Widebody » qui muscle visuellement son allure, pourtant déjà bien trapue à la base. Pour cela, les ingénieurs lui ont rajouté de nouveaux pare chocs intégrés à des ailes élargies qui accentuent visuellement sa carrure. Cette mise à jour esthétique s’accompagne aussi d’un nouveau comportement routier. En effet, la Charger Widebody élargit ses voies de 8,9 centimètres, au bout desquelles des jantes 20 pouces sont montées avec des pneus Pirelli 305/35 ZR. De gros freins Brembo six pistons prennent place, ainsi qu’une suspension spécifique Bilstein.

Avec ces améliorations, Dodge promet que sa Charger sera plus efficace sur piste que les versions précédentes. En tout cas, elle gagne une attitude encore plus agressive avec ce kit qui a le mérite d’oser les appendices, là où les constructeurs européens misent plutôt sur la retenue.

La Charger Hellcat, berline la plus rapide du monde

A l’intérieur, un écran tactile de 8,4 pouces donne accès au système d’infotainment UConnect. Le pilote profite d’un volant SRT en cuir et d’un levier de vitesse électronique, mais reste toutefois loin des standards européens en matière de finitions.

Aucun prix n’a été communiqué pour le moment, ni sur une potentielle exportation en Europe. Pour en acquérir une, il faudra sûrement se tourner du côté des revendeurs spécialisés. Ils pourront s’occuper des formalités et permettre aux passionnés de goûter aux joies des grosses cylindrées qui dégagent un look mariant avec subtilité la discrétion, et une bonne dose de politiquement incorrect.

La Dodge Charger Widebody sera disponible de série sur la version Hellcat et son V8 Hemi de 6,2 litres à compresseur affichant 707 chevaux, et en option sur la Scat Pack équipée du V8 atmosphérique de 6,4 litres développant 485 chevaux.

Avec de telles puissances, la Charger revendique le titre de berline de série la plus rapide au monde en réalisant le 0-100 km/h en à peine plus de 3,6 secondes dans sa variante la plus musclée.

Lire aussi : #GPFranceF1 Mercedes d’entrée de jeu devant Ferrari

Saito BARDEN

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire