L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai Clio Trophy : celle qu’on attendait.

essai-clio-trophy-9Lors d’un ancien comparatif, nous avions préféré l’ancienne version de la Clio RS à la Mégane et à la Twingo RS pour rouler au circuit du Luc. Puis on a eu l’occasion de tester la Clio RS actuelle lors de sa sortie et nous étions un peu resté sur notre faim. Mais ça, c’était avant de tester la Clio R.S. 220 EDC Trophy.

Mieux partout

Essai Renault clio rs trophy 9C’est au salon de Genève que nous avons découvert l’évolution Trophy de la Clio RS. Pour justifier son patronyme, elle bénéficie, des évolutions techniques suivantes :

-un moteur plus performant (220 chevaux au régime maxi de 6 050 tr/min, soit 20 de plus),
– jusqu’à 40 Nm en plus grâce à une nouvelle cartographie moteur,
– un turbo de taille supérieure,
– un circuit d’admission réduisant les pertes de charge et une descente d’échappement remodelée pour accueillir le catalyseur Euro6.
– un châssis abaissé et raffermi : -20 mm à l’avant, -10mm à l’arrière.
– une boîte EDC retravaillée pour obtenir des passages de rapport jusqu’à 30% plus rapides.

Discrète. Trop ?

Quand on voit Clio RS Trophy, on n’a pas sous les yeux l’impression d’avoir une versionEssai Renault clio rs trophy 27 ultime de la Clio. Pourtant, quand on s’attarde à la détailler, on découvre de nouvelles jantes de 18 pouces, des sièges sport inédits (en cuir, chauffants, avec appuie-têtes intégrés), des décorations intérieures façon carbone et un marquage Trophy sur la lame F1 avant, sur le jonc décoratif de portière et sur le seuil de porte numéroté. C’est une bonne chose, mais on n’en attendait pas moins…

La série limitée Clio R.S. 220 EDC Trophy propose en option le système de télémétrie embarqué R.S. Monitor qui s’enrichit d’une fonction d’ajustement de la progressivité de la pédale d’accélérateur selon 5 modes. C’est amusant pour connaître ses performances et les « G » encaissés.

[nextpage title= »Des performances en net progrès »]

Des performances en net progrès

Essai Renault clio rs trophy 53Il est temps de prendre la route. A la mise en route, on aurait espéré une échappement plus présent. Il n’en est rien mais… en pressant le bouton RS Drive (dont on se demande bien pourquoi il n’est pas placé sur le volant !) le son se fait un peu plus présent. Mais tout cela est artificiel et on peut remercier les normes antipollution. Une entrée rapide sur l’autoroute permet de découvrir un moteur plus rageur et un passage de vitesses plus brutal, accompagné d’une petite déflagration. Haaaaa c’est bon ça coco !

Mais qu’en est-il des chiffres réels ? on rapide passage chez Zeperfs confirme les impressions : le gain est réel partout, et surtout spectaculaire sur une longue reprise entre 140 et 200 km/h en 6éme (30,4 secondes contre 42,8…) On vous laisse découvrir le match complet ici.

Le plus surprenant, c’est que les émissions de CO2/km de la série limitée Trophy sont homologuées à 135 g/km, soit une consommation en cycle mixte homologuée à 5,9 l/100 km. A l’occasion du passage en Euro6, celles de Clio R.S. 200 EDC passent à 133 g/km (soit un progrès de 11 grammes depuis les valeurs annoncées au lancement en 2013). Bon, ne rêvez pas, l’essai sportif s’est soldé par un bon 12 litres pour 100 km selon l’ordinateur de bord.

Au volant

Dans le cadre de nEssai Renault clio rs trophy 56otre essai, c’est Richard Frau, pilote de rallye (voir palmarès ci-dessous) qui a pris le volant de la Clio R.S. 220 EDC Trophy et qui nous livre ses impressions : « la position de conduite est très agréable et j’ai apprécié les sièges enveloppant qui maintiennent bien le corps. Le moteur offre un couple conséquent et des montées en régime rageuses. C’est une voiture bien née pour attaquer sur des petites routes. Le freinage est efficace même si la pédale ne permet pas de bien doser la puissance. Le châssis offre une très bonne motricité, bien aidé par les pneumatiques Michelin Pilot Super Sport. Elle « téléphone » très bien les réactions et il est difficile de la prendre en défaut. La suspension est un peu trop souple et une suspension pilotée serait la bienvenue pour mieux verrouiller les débattements. »

Richard Frau :

2000:Vice-champion de France Rallyes Terre (Mégane Kit Car Renault-Sport) derrière Sébastien LOEB(Citroën Saxo)
2008:Vice-champion de France Rallyes Terre
Plusieurs podium en Groupe N sur le rallye de Monte Carlo.

[nextpage title= »Conclusion, prix et galerie photos »]

Conclusion :

On se demande bien pourquoi la Clio n’est pas sortie dès son lancement dans cette configuration. On a découvert une voiture plus agréable, plus sportive et qui assume mieux son rôle d’enfant terrible.

On aimé
Les performances en progrès
Le moteur plus rageur
La boite plus rapide

On a moins aimé
La suspension non pilotée
La sonorité trop discrète.

Prix public : Série limitée CLIO R.S. 220 EDC Trophy 28 900 €

Options :
Caméra de recul : 450 euros
Cartographie Europe : 120 euros
R.S. Monitor 2.0 : 250 euros
Peinture métallisée : 520 euros
Peinture métallisée spéciale : 620 euros
Peinture spéciale Jaune Sirius : 1 600 euros
Peinture spéciale bi-ton Givre Nacré vernis mat et toit noir brillant : 1 800 euros

Galerie Photos

Inscrivez-vous à la newsletter