L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai Dacia Sandero Stepway GPL : l’achat malin

Dacia continue sa belle aventure sur le marché Français. Si le monospace Lodgy n’a pas rencontré le succès espéré (mais cela est valable pour l’ensemble du segment), il en va autrement pour la petite Sandero et le SUV Duster. C’est au volant de la nouvelle Sandero Stepway que nous avons passé quelques heures.

A partir de 8 690 euros

La nouvelle Sandero débute à 8 690 euros en version Access. A ce prix, vous pourrez prendre le volant de la version Se 65 chevaux Essentiel à l’équipement basique et dont la puissance vous limitera dès qu’il s’agira d’envisager un trajet autoroutier. 

Mais pour ce tarif, vous disposerez quand même des feux de jour à allumage automatique à LED, de l’ABS (système antiblocage des roues), de l’AFU (assistance freinage d’urgence), des airbags conducteur et passager désactivables et latéraux thorax et rideaux tête (avant +arrière), de l’appel d’urgence (E-call), des ceintures de sécurité avant et arrière avec prétensionneur et limiteur d’effort, de la détection de pression des pneus, de l’ESP (contrôle de stabilité électronique) et l’HSA (aide au démarrage en côte), du système de contrôle de trajectoire (ESC) avec fonction anti-patinage (ASR), de la firection assistée électrique, du limiteur de vitesse avec avertisseur sonore, de l’ordinateur de bord, du Stop & Start, d’une prise USB. Mais pas d’autoradio, de rétroviseurs électriques ou de vitres arrière électriques.

Pour accéder à la version Stepway Essentiel, il vous faudra débourser 12 590 euros et vous pourrez choisir entre le moteur 100% essence turbo TCe 3 cylindres de 90 chevaux et celui qui marie l’essence et le GPL (100 chevaux) avec la même architecture, appelé ECO G 100. Seul le TCe propose une boite de vitesses CVT (automatique à variateur) que nous n’avons pas pu tester. 

Prix – Équipement 

Si on prend en considération le prix du GPL à la pompe (0,80 ct/l) et qu’on impacte celui-ci par la surconsommation induite par ce carburant, on comprend vite qu’il est préférable d’opter pour la bicarburation. En effet, Renault annonce en moyenne 1,7 litre de plus pour 100 km (7,7 litres au lieu de 6 ). Ainsi, pour parcourir 100 kilomètres, il vous en coûtera 7,7 x 0,86 = 6,16 euros de GPL contre 6 x 1,36 = 8,16 euros en SP95 – E10. Et si on ajoute que, selon les région, la carte grise est gratuite ou à moitié prix, le match bascule en faveur du GPL, surtout si en plus vous avez une station pas loin de chez vous.

La finition de la Dacia Sandero Stepway est en net progrès et n’a plus rien à envier à certaines concurrentes. L’équipement, en finition Confort, affichée à partir de 13 890 euros, est complet (voir à la fin de l’article)

Les jolies jantes en 16 pouces, chaussées de 205/60 participent au look sympa de cette Dacia Sandero Stepway. Mais en cas de crevaison, sur la version ECO G100 la roue de secours en 15 pouces est remplacées par un kit anticrrvaison, cette dernière ayant laissé sa place au réservoir de GPL. 

Au volant de la Dacia Sandero Stepway

Au niveau des performances, il ne faudra pas être trop exigeant et une conduite en bon père ou mère de famille s’impose. En effet, les relances sont laborieuses avec un 80 à 120 km/h en 10 secondes (en 4ème), 13,9 (5ème) et 20,6 (6ème) en GPL. Les chiffres sont un peu moins bons en essence (respectivement 10,2, 14,4, et 21,9). La vitesse de pointe est de 177 km/h en GPL et 173 en essence.

Il est très simple de passer d’un mode de carburation à l’autre grâce à un simple interrupteur, même en roulant. Toutefois le démarrage se fait toujours au sans plomb.

Le comportement dynamique n’appelle aucun reproche, le confort des suspensions est très correct et le silence à allure stable permet d’envisager des longs trajets. Le freinage, en dépit de tambours à l’arrière, s’est montré suffisant lorsque nous avons haussé le rythme sur les petites routes.

Conclusion essai Dacia Sandero Stepway

DACIA, avec cette nouvelle Sandero Stepway, dispose d’une voiture au rapport prix/équipement/prestations très compétitif. La version GPL s’impose d’autant plus que les normes de sécurité assurent au client de rouler l’esprit tranquille quand on transporte du gaz. 

Texte et photos : P. HORTAIL

FICHE EQUIPEMENT DACIA SANDERO STEPWAY

A LIRE AUSSI

Inscrivez-vous à la newsletter