L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai Jeep Compass 4xe : l’hybride selon Jeep

La nouvelle Jeep Compass progresse dans de nombreux domaines : design extérieur comme intérieur, motorisations hybrides et technologie embarquée. Et elle mise sur l’image de la marque pour prendre une place méritée sur le marché.

Un look légèrement revu

Il faudra avoir une bonne connaissance du design de l’ancien Compass pour remarquer le nouveau. C’est surtout la face avant qui évolue : elle est plus large et intègre de nouveaux phares à LED au profil plus fin (de types différents selon les finitions) Les feux de jour ont également été repositionnés et sont intégrés aux phares principaux. De profil, en dehors de nouvelles jantes, vous ne serez pas dépaysés. A l’arrière, les feux offrent un look plus moderne.

Un intérieur nouveau

Si l’extérieur évolue légèrement, il en va autrement de l’intérieur qui a été complètement repensé et les modifications concernent le tableau de bord, le tunnel central et les panneaux de porte.

Ce qui interpelle le plus, c’est le nouvel écran central tactile (8,4 ou 10,1 pouces selon les finitions) qui domine le centre du tableau de bord, maintenant dans une position plus haute et plus ergonomique. On apprécie aussi l’effort de finition caractérisé par le bandeau en cuir avec surpiqûre de notre version d’essai Trailhawk. Le tunnel central offre un nouveau grand compartiment de rangement de près de 5 litres sous l’accoudoir central et un compartiment supplémentaire de 2,4 litres à côté du nouveau levier de vitesses.

Le Compass mise sur la technologie

Les SUV modernes, qu’ils soient hybrides, électriques ou thermiques, ont en commun une certaine homogénéité en terme de prestations. On roule à bord de l’un ou de l’autre sans vraiment comprendre où se situent leurs différences en terme de confort et de motorisations si on adopte une conduite tranquille, ce que leurs châssis vous invitent à faire… 

Du coup, on se focalise sur l’infodivertissement… Jeep propose des écrans ultra-HD et de nouvelles fonctionnalités, notamment l’intégration sans fil Apple CarPlay et Android Auto. Un processeur plus puissant rend l’utilisation plus agréable, plus fluide et rapide. En utilisant un système d’exploitation Android et une connectivité 4G qui permet les mises à jour Uconnect 5 apporte une flexibilité qui permettra au système d’évoluer continuellement pour offrir de nouveaux contenus, de nouvelles fonctionnalités et des nouveaux services. Il vous est possible de créer vos raccourcis vers fonctions préférées. Une reconnaissance vocale permet de programmer la climatisation et choisir sa musique préférée en interpellant la voiture d’un  « Hey Jeep ! ». C’est vrai que c’est compliqué de tendre le bras jusqu’au bouton…

Le système va même jusqu’à intégrer des fonctionnalités d’Amazon Alexa, via l’interface « Home to Car », ce qui vous permettra de connaitre l’état de votre Compass depuis la maison : niveau de charge, de carburant, recherche les points d’intérêt, le dernier emplacement du véhicule, envoie les commandes de verrouillage et de déverrouillage de la porte à distance etc. 

Cerise sur le gâteau, vous pouvez demander à Alexa d’ajouter des produits à la liste de courses, de rechercher un restaurant à proximité ou d’ajuster les lumières ou le chauffage connectés au système domotique de l’utilisateur, tout en restant concentré sur la route. On n’arrête pas le progrès. A partir de la la finition Longitude, vous disposerez d’un chargeur de téléphone par induction. 

Enfin, une application sur votre smartphone vous permet de trouver l’emplacement exact du véhicule, verrouiller et déverrouiller les portes, allumer les lumières, programmer le système de climatisation, vérifier le niveau de charge de la batterie, la pression des pneus, le kilométrage et le calendrier d’entretien, envoyer votre destination au système de navigation du véhicule, vérifier les conditions de circulation, la météo et l’emplacement des radars en cours de route. J’aime beaucoup cette dernière fonctionnalité !

Au volant du Compass 4xe

Comme indiqué plus haut, les SUV modernes offrent des tenues de route homogènes et le Compass en déroge pas à la règle en conduite de bon père / mère de famille. Il est confortable et silencieux. Si on hausse le rythme, le châssis offre une tenue de route rassurante. Mais ce n’est pas la vocation de ce type de voiture. Alors on revient vite à une conduite paisible en profitant du sytème hifi. On roule en suivant le flot de circulation et on profite d’une finition qui a bien progressé par rapport à l’ancienne version. 

Sur les versions 4xe, le moteur 1.3 litre est couplé à un moteur électrique situé sur l’essieu arrière, alimenté par une batterie de 11,4 kWh qui peut être rechargée en roulant ou via une prise de courant externe. Le moteur turbo de 1,3 litre délivre deux niveaux de puissance (130 et 180 chevaux), plus les 60 chevaux produits par le moteur électrique, soit un total de 190 chevaux (versions Longitude et Limited) ou 240 chevaux. (Trailhawk et S).

Avec cette puissance, le Trailhawk que nous avons eu en mains offre des accélérations honorables mais on ressent le poids à partir d’une certaine vitesse car le moteur électrique n’intervient plus… Ce dernier permet d’afficher des émissions moyennes de CO2 comprises entre 44 et 47 g/km (cycle WLTP) selon les versions. Que les amateurs de off road se rassurent, en cas de conduite tout-terrain prolongée, les deux moteurs électriques font en sorte que la traction intégrale soit toujours disponible pour entreprendre des aventures en toute tranquillité d’esprit. L’esprit Jeep est préservé.

Avis essai Jeep Compass 4xe

L’hybridation combinée à l’image de la marque, la finition en net progrès et les apports de la technologie embarquée permettent à la Jeep Compass hybride de devenir une réelle alternative sur son segment.

Texte et photos : P. HORTAIL

Inscrivez-vous à la newsletter