L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai Megane E-Tech Iconic 60 kWh

La Megane E-Tech sera l’un des modèles électriques les plus importants de 2022. Nous avons pris le volant en avant-première de cette Megane 100 % électrique.

Elle se serait appelée Captur que cela n’aurait étonné personne. Et pour cause, la Megane E-Tech est plus courte de deux centimètres que le SUV polyvalent du Losange. Mais Renault a tenu à la distinguer de son best-seller, alors que la Megane que nous connaissons se démode avec le temps. Et puis, il y a cette nécessité de rassurer les gens qui sont encore perplexes à l’idée de rouler en électrique. Dans ces conditions, utiliser un nom devenu commun en 26 ans de carrière était une bonne idée.

La Megane E-Tech est un tout nouveau modèle, fidèle au concept eVision présenté en 2020. Il s’agit d’un crossover qui se donne des airs de SUV, avec des protections de bas de caisse et des arches de roues noires. La voiture accuse une longueur de 4,21 m, une largeur de 1,78 m et une hauteur de 1,50 m. Elle est plus haute de six centimètres et quinze centimètres plus courte que la Mégane 4 conventionnelle. Cela ne veut pas dire pour autant qu’elle restera seule au catalogue. La Megane 4 sera commercialisée jusqu’en 2024/2025.

Mi-crossover, mi-SUV

Comme le veut la tendance, la Megane E-Tech est dotée de poignées affleurantes à l’avant, et dissimulées dans les montants de porte à l’arrière. Ce point est identique à ce qu’on peut voir sur les Clio. Les premières impressions à bord sont bonnes. Comme souvent, les voitures électriques sont plus logeables, car elles ont moins de pièces mécaniques à loger sous le capot, ce qui dégage de la place pour caser le reste de la technologie.

Le poste de conduite digital et le volant de forme carrée font bon effet. Les deux grands écrans, le combiné d’instrument et la dalle centrale sont très bien intégrés, bien qu’ils soient séparés par un aérateur. En revanche, le chargeur à induction, au pied de la console centrale qui descend très bas, est gênant. Même manque de sens pratique pour le levier de vitesse, peu esthétique et mal placé, à l’arrière du volant. On fera avec.

Plaisante à conduire, la Megane E-Tech !

La Megane E-Tech est une voiture agréable. Dès les premiers tours de roue, on se sent bien au volant, la direction faisant partie des choses les plus réussies. Orientée « plaisir de conduite », elle offre de bonnes remontées et des informations précises. Forte de 218 ch et de 300 Nm de couple immédiatement disponible, cette Renault électrique accélère de 0 à 100 km/h en 7,4 s. C’est largement suffisant pour une conduite quotidienne enjouée, surtout que les relances entre 80 à 120 km/h sont assez impressionnantes. Fermement amortie et bien tenue, la Megane E-Tech n’est pas pour autant inconfortable.

Son châssis, qui intègre ici 60 kWh de batterie, est inédit et englobe des batteries de faible épaisseur (11 cm). A bord, on ressent inévitablement le poids, mais l’agilité produite est étonnante. Par ailleurs, les liaisons au sol de sont pas très bien travaillées, et le dynamisme est de mise. Développée sur la plateforme CMF-EV de la Nissan Ariya, la Megane E-Tech sera lancée au printemps prochain, en même temps que le SUV nippon.

Au chapitre des regrets, on pourrait évoquer la visibilité de 3/4 arrière, handicapée par la ceinture de caisse qui remonte très haut, ou au contraire les sièges avant qui descendent très bas, et qui bouche ainsi la place pour les pieds des passagers de la banquette. La place centrale est néanmoins facile à utiliser, car il n’y a pas de tunnel de transmission et le plancher reste plat. 

Aspects pratiques et autonomie Megane E-Tech

Côté coffre, cette Megane propose 440 litres de volume de chargement, plus 22 litres en-dessous du plancher. C’est à peu près la même chose que pour un Captur. En revanche, il n’y a pas de d’espace de rangement sous le capot, comme on peut le voir sur une certain nombre de voitures électriques.

La consommation relevée lors de notre essai donne assez peu d’espoir quant aux 450 km homologués. En revanche, atteindre 350 à 380 km sur route, et 280 à 300 km sur autoroute reste envisageable. Le prix de cette nouveauté n’a pas encore été dévoilé, mais Renault a tout de même évoqué un tarif de base de 36 000 €, hors bonus de 6000 € (et 5 000 € à compter du 1er juillet 2022) Il y aura trois niveaux de finition, et la version haut de gamme Iconic, celle de notre essai, dépassera largement les 40 000 €. Pas donné pour une voiture de cette taille.

Toutes les Megane E-Tech seront livrées en série avec un chargeur intégré de 7,4 kW. Mais elles pourront grimper à 11 kW ou 22 kW en option. En courant continu, cette Renault peut accepter 130 kW de charge sur borne rapide. Ce n’est pas une référence du genre. Mais sur une Wallbox à domicile, le plein se fera toujours en moins d’une nuit. Sur autoroute, elle retrouvera 80 % de ses batteries en 30 minutes maximum. a condition que la borne rapide fonctionne correctement et que les cellules de ses batteries sont à une température favorable. Cela fait beaucoup de conditions, mais ce n’est rien à côté de la queue qui se formera aux bornes de recharge lors des départs en vacance.

Fiche technique

Moteur

Type :  électrique, synchrone à aimants permanents

Position : avant

Puissance (ch) : 218  

Couple (Nm) : 300

Transmission

Mode : aux roues avant

Boîte de vitesses : automatique, mono rapport à réducteur 

Capacité de traction (kg) : NC

Châssis 

Type : monocoque

Freinage AV : disques ventilés 

Freinage AR : disques ventilés

Suspensions AV : indépendantes, pseudo Mc Pherson

Suspensions AR : indépendantes

Direction : électrique

Dimensions 

Long / Larg / Haut (m) : 4,21/1,78/1,50

Empattement (m) : 2,70

Voies AV/AR (mm) : NC

Pneumatiques : 215X45R20

Volume du coffre (l) : 440 / 22 sous plancher

Performances 

Vitesse de pointe (km/h) : 160

0 à 100 km/h (s) : 7,4

Conso mixte (WLTP, kWh/100 km) : 15,5 à 16,1

Capacité des batteries (kWh) : 60

Autonomie WLTP (km) : 450

Temps de recharge (de 10 % à 100 %) : 23h30 sur prise domestique ; 7h20 sur Wallbox 7,4 kW ; 4h50 sur borne de 11 kW

Poids

A vide (kg) : 1 690

Prix (€) : à partir de 34 000 (estimation)

Bonus (€) : 6 000 (jusqu’au 30 juin 2022)

Photos

Inscrivez-vous à la newsletter