L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai : le Nissan Qashqai hérite d’un moteur 1.3 turbo 140 chevaux

Agenda Automobile Essai Nissan Qashqai 2019

Le best-seller du constructeur japonais a renouvelé sa gamme de motorisations en quelques mois, nouvelles normes obligent. Nous avons pris longuement le volant de la livrée la plus vendue du Nissan Qashqai, équipé du moteur 1.3 turbo de 140 ch.

Agenda Automobile Essai Nissan Qashqai 2019Autant le dire tout de suite : c’est largement suffisant. La rondeur mécanique de ce bloc issu de l’Alliance Renault-Nissan convient parfaitement pour un usage quotidien. Souple à bas régime et suffisamment vivant sur les autres plages, il permet de voyager sereinement dans tous types d’environnement, de la ville à l’autoroute. La position de conduite est bonne et l’ergonomie dans la moyenne. La commande de boîte constitue néanmoins le meilleur atout de cette transmission manuelle à 6 rapports, alors que les freins comme la direction offrent un ressenti classique. L’ensemble amortisseurs et suspensions est plutôt bien calibré, et le confort ne manque pas. Mais la prise de roulis est assez importante et dans les virages serrés la voiture semble un peu lourde. On n’achète pas un Qashqai pour un autre usage que familial, mais il est vrai que le poids se ressent dans la direction, notamment lorsqu’on roule chargé.

Agenda Automobile Essai Nissan Qashqai 2019Dans toutes les autres configurations, c’est l’agrément et la facilité de conduite qui dominent, aidés par une bonne insonorisation et la faible émission de bruit du nouveau bloc 1.3. Le turbo ne permet pas d’affoler le chrono -10,5 s au 0 à 100 km/h- mais de se sentir à l’aise dans toutes les configurations. La consommation annoncée (5,5 l/100 km) ne reflète pas la réalité, mais il convient de souligner que même sur autoroute on ne dépasse pas les 7,5 à 8 l/100 km en étant bien chargé et sans rouler à l’économie. A noter que la version 160 ch, qui existe aussi avec une boîte de vitesses automatiques (CVT) affiche les mêmes chiffres d’homologation, mais que l’écart avec la réalité pourrait être un peu plus large sur la route.  Mais l’abaissement de la cylindrée et l’apport d’une suralimentation, auparavant utilisée pour faire de la performance mais aujourd’hui mère de moindre consommation et donc d’émissions, commencent vraiment à porter leurs fruits.

On a l’âge qu’on a…

Agenda Automobile Essai Nissan Qashqai 2019Reste que le Qashqai, sont 300 000 exemplaires circulent aujourd’hui sur nos routes, a été modernisé mais ne peut cacher quelques rides, comme par exemple sa console centrale assez massive, qui empiète sur la largeur laissée aux jambes (un peu gênant à la longue sur autoroute), mais aussi son écran implanté assez haut mais pas en surface de la planche de bord, comme c’est devenu la norme aujourd’hui. Cela ne l’empêche pas de faire le plein de modernité, notamment avec l’application Porte à porte, qui permet de planifier son trajet depuis son smartphone puis de l’envoyer à sa voiture, qui le prendra en charge dès que votre mobile y sera connecté (Android auto et Apple CarPlay sont désormais pris en charge).

La version N-Connecta mise à notre disposition est la plus vendue des propositions. Elle constitue logiquement le milieu de gamme, avec une dotation correcte. Mais il vous faudra monter en Tekna (+ 2 100 €, soit 30 850 €) pour profiter, par exemple du régulateur de vitesse intelligent, qui permet de voyager plus serein en ralentissant seul à l’approche d’une voiture qui vous devance. Idem pour le toit en verre panoramique –indispensable pour une meilleure qualité de vie à bord mais aussi en vue d’une revente- qui est alors en option.

Séjour agréable

Agenda Automobile Essai Nissan Qashqai 2019 IntérieurIl est important de noter que la sellerie est de bonne qualité, et que l’espace habitable, y compris aux places arrière, reste l’un des points forts du Qashqai. Les espaces de rangement, assez nombreux et bien taillés, permettent d’y loger des effets personnels (lunettes, smartphone etc) facilement. Le coffre est quant à lui bien taillé et offre un volume de chargement dans la moyenne (430 litres, mais 400 si vous choisissez une vraie roue de secours ou optez pour le système audio haut de gamme Bose), et son fond est ajustable en hauteur. En revanche, ne compter pas y loger des objets épais, car l’espace est réduit en hauteur. Pratique pour y cacher un vêtement ou stocker un parapluie, mais pas plus. Enfin, la modularité en 2/3 1/3 est classique, ce qui permet néanmoins de profiter d’un plancher plat lorsque les dossiers sont rabattus.

Conclusion

Agenda Automobile Essai Nissan Qashqai 2019Nissan continue d’animer la gamme de son best-seller avec des nouveaux moteurs qui tiennent la route. L’entrée de gamme, désormais campée par ce bloc de 140 ch (contre 115 ch auparavant) est une proposition bien plus cohérente. Reste que le Qashqai prend de l’âge et qu’il lui faudra bientôt passer à une connectivité plus avancée et à l’électrification pour rester dans le coup. C’est de toute évidence la feuille de route de la marque pour les prochaines années.

Tarif de la nouvelle motorisation du Nissan Qashqai 1.3 Turbo 140 

Nissan Qashqai DIG-T 140 N-Connecta : 28 750 €

On aime
– Le style, toujours d’actualité
– Le confort de la sellerie
– La commande de boîte
On aime moins
– La largeur de la console centrale
– L’espace sous le plancher du coffre
– L’équipement techno en milieu de gamme

Lire aussi : Michelin, la très bonne étoile de Fernando Alonso

Texte : Didier LAURENT

Photos : Nissan

La galerie photos Nissan Qashqai 2019

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire