L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Les 4es Grandes Heures Automobiles : Porsche en force à Montlhéry

Les 4es Grandes Heures Automobiles se sont déroulées sur le circuit de Montlhéry. Elles ont été l’occasion de (re)découvrir quelques fleurons de la production. Et la marque Porsche, qui fête ses 70 ans cette année, était bien représentée avec un plateau de 35 exemplaires de la 911.

Rouler sur l’anneau du circuit de Montlhéry

La rédaction de L’Agenda de l’Automobile participait pour la première fois aux Grandes Heures Automobiles, après avoir soutenu rédactionnellement cet événement dès sa première édition et en avoir beaucoup entendu parler.

Une belle occasion de rouler sur l’anneau du légendaire circuit Montlhéry, ne serait-ce que pour quelques tours, est un moment particulier pour un amateur de voitures de sport et nous n’avons pas boudé notre plaisir, d’autant que notre hôte n’avait pas choisi le mode « coude à la portière« .

Si le samedi, l’accès à l’évènement s’est révélé un peu problématique, le dimanche fut plus calme. Nous aurions pu penser que le public était moins nombreux le second jour mais l’organisation annonçait « un nombre de spectateurs en hausse par rapport à 2017« .

330 autos et motos en piste

Au total, 240 autos et 90 motos ont tour à tour accédé à la piste et, au total, 950 véhicules, malheureusement pas d’avant-guerre, furent exposés.
Il était ainsi possible de contempler des Ferrari F1 Sharknose, des BMW Groupe 5, des Alpine Renault ex-usine mais aussi des modèles plus courants comme des Peugeot 205 GTI, et des Renault Clio V6, R5 Turbo etc.

De Jean-Claude Andruet à Norman Nato

Afin de donner un côté familial à cette fête de l’automobile, il était proposé aux enfants de prendre en mains des mini-quads, des mini 4×4 et des mini-motos.

Une vente aux enchères Aguttes et la présence de pilotes emblématiques de plusieurs générations, tels que Jean-Claude Andruet, François Chatriot, Emmanuel Collard, Erik Comas, Jean-Pierre Jaussaud, Arturo Merzario, Philippe Monneret, Norman Nato, Bob Neyret, Nelson Panciatici ou Bruno Saby a permis au public de passer une belle journée.

Stephan Ehrhardt, ou la passion de la 911

A lui tout seul, enfin presque, Stephan Ehrhardt a réuni un plateau de 35 Porsche 911. Le lauréat du Volant Winfield sur le circuit de Magny-Cours en 1994 est un amoureux des véhicules de course historiques.

Pilote instructeur pour le club 911.net, il a découvert les Grandes Heures Automobiles l’an dernier. « C’est une très bonne formule. Nous sommes dans une ambiance de course mais sans les contraintes de coûts et sans la pression. Notre seul but est de nous faire plaisir » précise Stephan.

Cette année Porsche fête ses 70 ans mais la marque n’était pas officiellement présente.
C’était sans compter sur la capacité de ses fans à prendre le relais : « Rapidement, j’ai eu les 35 voitures autorisées pour constituer un plateau avec des répliques de décorations de l’époque. Nous aurions pu en mettre plus ! »

Lors de nos échanges avec des passionnés, certains ont suggéré que l’organisation pourrait, chaque année, choisir une thématique qui permettrait de se renouveler et donner envie de revenir pour l’édition suivante. Une idée à creuser qui pourrait trouver une réponse en 2019, une année qui marquera le centenaire de Yacco, partenaire officiel des Grandes Heures.

Lire aussi : David Hallyday parle de sa passion du pilotage automobile

Texte et photos : Philippe HORTAIL

La Galerie photos de l’Agenda Automobile aux GHA 2018

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire