L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

La Lotus Evora 400 arrive et enlèvera bientôt le haut

Si l’état de santé de Lotus F1 Team peut s’avérer inquiétant, en revanche tout semble aller pour le mieux du côté du constructeur britannique pour ses modèles. Après la présentation de sa Lotus Evora 400 au dernier salon de Genève (voir article Lotus Evora 400 Salon de Genève) et la Lotus 3-Eleven au Festival of Speed de Goodwood (voir article Lotus 3-Eleven), la marque anglo-saxonne ôterait le haut prochainement à la Lotus Evora 400 pour proposer un roadster .

LOTUS-EVORA-400 9

LOTUS-EVORA-400 7Lotus présentait au début du mois de juillet sa première Lotus Evora 400 sortant de production lors d’une cérémonie organisée dans son usine à Hethel.  Ce premier exemplaire reçoit une livrée noire et d’un intérieur en cuir rouge. Il servira comme modèle de promotion du véhicule. Les premiers clients seront livrés au mois d’août. Pour rappel celle-ci développe 406 chevaux à 7.000 tr/min pour un LOTUS-EVORA-400 3couple qui atteint 410 Nm entre 3.500 et 6.500 tr/min grâce à son V6 4,5l suralimenté. Tout cela pour un tarif de départ sous la barre des 100 000 euros.

Ne doutant pas du succès que rencontrera son modèle, Jean-Marc Gales, patron de Lotus, a révélé à Top Gear que la version roadster de l’Evora 400 est déjà acté. Grâce à son châssis en aluminium, cela ne représenterait pas un trop grand coût de développement pour ouvrir le toit de cette Lotus.  Ce roadster disposera d’un toit constitué de deux panneaux amovibles pesant 3 kg chacun. Les panneaux peuvent être stockés à bord derrière les sièges avant.

3-Eleven Lotus (2)D’autres modèles pourraient voir le jour, comme une 4-Eleven encore plus puissante que la 3-Eleven pour 2017. Les modèles récurrents de la marque comme l’Elise ou l’Exige se referont une beauté avec une cure d’amincissement afin de la rendre encore plus dynamiques. En plus, elles se révéleront moins radicales et plus adaptées pour une utilisation quotidienne.

Lotus progresse lentement mais sûrement. Alors que ses ventes étaient de l’ordre de 1 200 véhicules en 2013, elle attend pas moins de 3 000 exemplaires pour 2015. Ceci est rendu possible par le développement de points de vente avec 50 concessionnaires de plus l’an dernier et encore une vingtaine supplémentaire attendue cette année.

Autre rendez-vous programmé par la marque, le lancement étonnant d’un SUV, le premier de la marque.

Inscrivez-vous à la newsletter