L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Lamborghini partage son « Egoista » avec les passionnés de la marque

Après avoir sorti son « Veneno » (voir ici), voilà que Lamborghini pique à nouveau en présentant l’Egoista. Les noms marquent les esprits, et c’est bien ce que veut la marque italienne pour fêter ses 50 ans d’existence.

Lamborghini Egoista 9

Après le Grande Giro, une parade  de 350 voitures de la marque de Milan à Bologne (voir ici), Lamborghini a poursuivi la célébration de  son demi-siècle d’existence dimanche dans sa ville d’origine en dévoilant une nouvelle supercar lors d’un gala: l’Egoista. Devant plus de 1 000 invités, ce concept est un hommage de Walter De Silva, patron du style du groupe Volkswagen, à la marque Lamborghini.  « Je suis très attaché à cette marque italienne, étant moi-même Italien. J’ai voulu rendre hommage et penser un véhicule pour souligner le fait que les Lamborghini ont toujours été conçues avec passion et plus avec le coeur qu’avec la tête. »  Ce dernier n’a pas travaillé seul sur ce projet, il a été rejoint par Alessandro Dambrosio pour l’extérieur et Stefan Sletaff pour le design intérieur.  Le poste de pilotage, entièrement en fibre de carbone et aluminium, représente une sorte de cellule de survie et fait penser à un cockpit d’avion. La marque annonce d’ailleurs que la Lamborghini Egoista nécessite un pilote plus qu’un chauffeur! 

Le style fait penser à l’autre Lamborghini de 2013, la Veneno, présentée lors du salon de Genève. Celle-ci a déjà essuyé bon nombre de critiques pour son allure. En ce qui concerne le choix de nom, il vient du fait que seul le pilote peut entrer dans la voiture, une véritable monoplace. « C’est une voiture sans compromis, » a souligné Walter De Silva. Pour  transporter son seul passager à bord, l’Egoista disposera du moteur V10 5,2l de la Gallardo qui développe 600 ch.