L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Premiers tours de roue pour la Lotus Evija

La supercar électrique de 2000 chevaux devrait être commercialisée dès l’année prochaine.

La prochaine Lotus s’appelera Evija, et elle sera 100% électrique, mais ce n’est pas la seule surprise car elle devrait aussi être très performante grâce à ses 2.000 chevaux et 1.700 Nm de couple. Tout cet attirail électrique ne plombera pas le poids total de l’Evija, annoncé aux alentours de 1.680 kilos.

Alors que le concept est présenté en ce moment au salon de Guangzhou, le prototype est déjà en essais dynamiques dans une livrée camouflant la carrosserie. Ce modèle de développement semble proche de la version de série équipée de ses quatre moteurs électriques placés dans chacune des roues.

A l’intérieur, Lotus effectue un changement de philosophie en remplaçant son épure traditionnelle par un équipement plus fourni, comme en témoigne l’apparition d’une instrumentation numérique : électricité semble rimer avec modernité, au risque de rompre avec les habitudes du constructeur, désormais placé sous la houlette du chinois Geely.

130 exemplaires uniquement

Le constructeur annonce une vitesse maximale de 320 km/h et des accélérations promettant un 0-100 km/h abattu en 3 secondes, et un 0-300 km/h en 9 secondes seulement. Ces 2.000 chevaux seront donc exploités pour des accélérations fulgurantes pour une autonomie de 400 kilomètres tout de même, et des batteries rechargées en 18 minutes seulement grâce à un hyper chargeur de 350 kW. Actuellement, les chargeurs rapides cumulent à 43 kW en moyenne, tandis que les superchargeurs Tesla montent à 120 kW, quand une charge normale est à 3 kW.

130 exemplaires de la Lotus Evija seront commercialisés, à un tarif unitaire de 2 millions d’euros. Même en Location Longue Durée, c’est une somme élitiste qui fait pencher la balance en faveur des modèles thermiques de la marque.

Lire aussi : Léger lifting pour la Honda Civic

Tobias ANDRE

Inscrivez-vous à la newsletter