L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Mondial de Paris: Renault Espace V en vedette

Qui aurait parié il y a quelques temps que l’une des attractions du Mondial de l’Automobile de Paris serait…le Renault Espace V? Pourtant, il y avait foule en ce jeudi matin au Pavillon 1 sur le stand de la marque au losange lorsque celui-ci a été dévoilé.

Renault Espace V 2

La mode est au SUV, au crossover d’ailleurs toutes les marques s’y mettent de la version low-cost jusque dans le très haut de gamme.

Alors comment Renault a su renouveler son monospace né il y a tout juste 30 ans et en faire la star du Salon français avant son lancement au printemps prochain?

« Le nouveau Renault Espace est un crossover généreux dans ses proportions, sa technologie, ses équipements
et les émotions qu’il offre à bord. Il est une invitation à profiter du voyage pour le conducteur et ses passagers. »
Laurens van den Acker – Directeur du Design Industriel de Renault

Renault Espace V 1Tout simplement en lui apportant les nouveaux codes actuels et en s’inspirant du meilleur des deux mondes (Crossover et SUV) : plus léger, plus fonctionnel mais moins d’espace. En effet, l’Espace V gagne 250 kg par rapport à son prédécesseur grâce notamment à l’emploi de l’aluminium pour les portes et le capot ainsi que des nouveaux matériaux en polymères et plastiques pour les ailes avant et le hayon.

Il présente des lignes plus dynamiques dans l’esprit des crossovers, une aérodynamique qui se confirme avec le coefficient de traînée (Cx) de 0,30. On remarque également ses grandes roues de 17 à 20 pouces et ses passages de roues marqués.

La marque au losange offre de nouvelles dimensions à son dernier né par rapport à l’Espace IV: 4,85 m de long (1 cm plus court), 1,87 m de large (+1cm) et 1,68 m de haut (- 7cm) et 2,88 m d’empattement (+1,6 cm). Si on perd de la hauteur de manière significative (perte de garde au toit), on gagne en revanche sur la garde au sol (inspiration du SUV).

[nextpage title= »Une vraie modularité »]

Plus fonctionnel

Renault Espace V 29Concurrent du Grand C4 Picasso ( voir essai de l’Agenda de l’Automobile), il devait proposer une nouvelle modularité. Tout se fait sur grand écran. En effet, dans l’habitacle nous découvrons l’écran 8,7 pouces disposant du R-Link 2® et positionné sur la console centrale suspendue qui permet de commander toutes les fonctions comme la climatisation ou le positionnement des sièges. Exit les sièges arrière démontables, aujourd’hui en un clic les sièges peuvent coulisser et se plier dans le plancher. En revanche, Renault avait jusqu’ici un vrai modèle de 5 ou 7 places. Désormais les sièges situés dans le coffre, qui s’escamotent également dans le plancher, sont plutôt réservés à des enfants car ils sont plus petits. Renault Espace V 24Pour que tous les passagers bénéficient d’un peu de lumière, Renault a installé un toit panoramique de 2,8 m². Le nouvel Espace révèle de nouveaux éclairages DRL (Daytime Running Light) en forme de « C » asymétrique à l’avant. Les blocs optiques sont à LED « Pure Vision » remplissant la fonction de feu de croisement et de route.

Côté pratique, l’Espace V offre de nombreux rangements, utiles pour une voiture qui a une vocation familiale. Face au passager avant, on retrouve le fameux tiroir Renault Easy Life déjà présent sur le Captur d’une capacité de 12 l. Sur la console, à droite de la commande de boîte,  un rangement fermé de 0,5 l incorpore  une connectique USB, mini jack, carte SD et le porte-gobelet amovible. Toute la famille bénéficie de rangement et en utilisation 5 places, le coffre propose un volume de 660 l, une capacité rare dans l’univers des Crossovers. A noter que si tous les sièges sont rangés dans le plancher, la capacité de chargement atteint les 2040 litres.

[nextpage title= »Nouvelles motorisations »]

De nouvelles motorisations pour l’Espace V

Un nouveau modèle comme l’Espace V doit forcément présenter de nouvelles motorisations. Et pour le coup, elles sont totalement inédite. Du côté des Diesel, deux blocs sont disponibles: Energy dCi  de 130 ch et 320 Nm de couple et Energy dCi de 160 ch et 380 Nm couplé à une boîte automatique EDC six vitesses à double embrayage. Enfin chez les essences, une seule motorisation le TCe de 200 ch et 260 Nm associé à une boîte EDC à sept rapports. Tous ces blocs ont la même cylindrée, : 1,6 l. Quatre modes de conduite sont possibles : éco, confort, neutre et sport. Les boites automatiques du dCI 160 et le TCE disposent de la commande Shift By Wire, une solution empruntée de la Formule 1 (voir photo ci-dessous).

La nouvelle Renault sera dotée de roues arrière directrices (possible en option d’avoir les 4 roues directrices grâce au 4 Control) et d’amortissement piloté.

espace

[nextpage title= »Galerie Photos »]

Galerie Photos

Photos: JMS

Inscrivez-vous à la newsletter