L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Un pas en avant, trois en arrière : la Norme Euro 6 est annulée

Norme Euro 6

Régulant les émissions polluantes des nouveaux moteurs et poussant donc les constructeurs à se surpasser pour produire des motorisations propres, les récentes affaires relevant les triches de certains semblent avoir eu raison de la norme Euro 6.

Le Dieselgate a laissé un goût amer aux constructeurs automobiles, aux clients et aux spécialistes automobiles. En effet, on s’est tous sentis un peu enfumés par les motoristes qui ont su lire entre les lignes de la stricte norme européenne d’émission : c’est la fameuse norme Euro.

Initiée au début des années 1990, la norme Euro en est à sa sixième mise à jour depuis 2015. S’en suivent un lot de corrections aboutissant à la norme Euro 6d devant être appliquée à partir de 2020.

Norme Euro 6

Cette norme sensée réguler les émissions de particules polluantes a montré ses faiblesses avec les récentes affaires qui ont laissé apparaître des subterfuges pour que les véhicules contiennent leur pollution dans les phases de mesures.

Du côté du législatif, la justice européenne a décidé d’annuler la norme Euro 6 en vigueur, la jugeant trop tolérante à l’égard des quantités d’émissions polluantes.

Une norme Euro 6 trop tolérante ? Ah bon !

Les constructeurs ont retiré du catalogue certains moteurs, le temps de leur donner les bons réglages afin d’entrer dans les clous de la norme Euro 6d. C’est à n’y rien comprendre : les recalibrations se conforment à une norme qui continue pourtant à tolérer un dépassement de la limite d’émissions de NOx, fixé à 80 mg/km.

Euro 6 devra donc être remplacée par une nouvelle norme afin de corriger le silence de la loi sur certains points et éviter d’autres triches.

Dans les prochains mois, les ventes de véhicules pourraient être de nouveau impactées par une nécessiter de recorriger une les cartographies des moteurs afin de répondre à d’autres nécessités légales.

Cette application ne sera pas rétroactive et ne concernera que les véhicules qui seront mis en circulation : voilà de quoi relancer un débat, qui semble sans fin.

L’automobiliste n’en a pas fini de se sentir coupable de tous les maux, pendant que d’autres demeurent impunis pour leur négligence à l’égard des normes environnementales…

Lire aussi : Le calendrier Pirelli 2019 continue de faire rêver

L’Agenda de l’Automobile

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire