L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Nos goûts musicaux influencent notre conduite

comportement au volant 2019

Une étude chinoise a établi un lien entre nos habitudes de conduite et le genre de musique que l’on écoute. Les rockeurs se la joueraient plus dynamique que les amateurs de musique classique.

Cette étude menée par l’université de Guangdong a mis en évidence une relation entre le style de musique que l’on écoute en voiture et notre attitude au volant. En effet, il semblerait que plus la musique est rythmée, et plus le conducteur aura tendance à appuyer sur le champignon. Selon les essais menés, les rockeurs rouleraient 16 km/h plus vite que ceux qui roulent sans musique.

Moins de 120 battements par minute

Nous serions donc stimulés par la musique qui nous entoure. Plus le rythme est enjoué et plus nous roulons vite, mais ce n’est pas la seule donnée mise en évidence par l’étude chinoise. Il y aurait aussi une corrélation avec la manière de conduire du conducteur, qui changerait deux fois plus vite de voies de circulation qu’un automobiliste calmé par une musique douce, ou par l’absence de son.

Les conclusions de cette enquête recommandent donc de conduire sans musique, ou de privilégier des airs ne dépassant pas 120 battements par minute. Il ne reste plus qu’à revoir sa playlist favorite pour essayer cette méthode prometteuse, mais qui amène d’autres questions.

Grâce à ces premières conclusions qui valident les théories que nous pouvions avoir, on pourrait aussi se poser la question de l’influence de la musique sur notre énervement au volant. En effet, rappelons que la France et la Grèce occupent les deux premières places du podium en matières d’insultes au volant, tandis que les Suédois adoptent une conduite coulée sans jamais dépasser les vitesses limites. Est-ce la faute aux stations de radio ?

Lire aussi : La Mustang d’une famille a été entièrement restaurée grâce à Ford

L’Agenda de l’Automobile

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire