L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Le Kia Soul EV s’offre un nouveau style et une nouvelle batterie

Kia Soul EV 2020

Si le style du Kia Soul EV ne fait pas consensus, cette nouvelle version pourrait mettre davantage de personnes d’accord. Mais ce qui est surtout intéressant, ce sont les mises à jour sous le capot.

Le Kia Soul EV version 2019 s’offre un lifting plutôt bienvenu afin de lui donner une allure plus sérieuse, et donc plus en phase avec les dernières créations de la Marque.
On remarque d’emblée le travail effectué sur la face avant, où les phares très étirés sont rejoints par une fine calandre. En partie basse, le dessin du bouclier apporte dynamisme et légèreté pour ce modèle dont le cubisme lui est souvent reproché.

En effet, l’attrait grandissant de la clientèle pour les véhicules électriques encourage les constructeurs à faire des efforts de style, pour le plus grand bien de nos rétines trop souvent meurtries.
Ajoutons qu’en dehors de l’Europe, des versions thermiques sont proposées.

Une autonomie doublée et portée à 400km ?

Ce nouveau Kia Soul EV profite de son renouveau pour proposer une nouvelle technologie avec une nouvelle batterie de 64 kWh, à la place des 30 kWh de la génération précédente.
Le constructeur n’a pas encore communiqué sur l’autonomie annoncée, mais avec une capacité de batterie doublée, le potentiel kilométrique devrait faire de même. On est en droit de penser qu’il soit possible de rallier Paris à Besançon (soit 400 kilomètres environ) avec un seul « plein » d’électricité.

Le moteur électrique évolue également, et affiche désormais 204 chevaux pour 395 Nm de couple.
Quatre modes de conduite seront disponibles : Eco, Comfort, Sport et Eco+; ces quatre possibilités permettront de régler le comportement du moteur en fonction des attentes du conducteur.

Nouveau look, nouvel agrément de conduite : le Kia Soul EV s’est réinventé intelligemment afin de séduire davantage.
Présenté au Salon de Los Angeles, il devrait établir un premier contact avec sa clientèle Européenne au Salon de l’Automobile de Genève, en mars 2019 avant une commercialisation en 2020.

Lire aussi : Les 7 finalistes de l’élection de la Voiture de l’Année 2019

Tobias ANDRE

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire