L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Les motorisations de la Clio V enfin connues

Nouvelle Clio V 2019

Le best-seller du Losange renouvelle son offre avec une nouvelle plateforme, de nouveaux moteurs, et un nouvel intérieur : nous faisons le tour de la nouvelle Clio et de ce qu’il faut retenir sur celle qui entend bien garder sa place dans le top des ventes.

Après avoir été révélée en deux vagues présentant successivement son intérieur puis son extérieur, Renault officialise sa nouvelle Clio avec une présentation dévoilant l’intégralité du modèle. La cinquième version de la saga se confrontera à la nouvelle Peugeot 208, plaçant davantage d’audace dans ses traits extérieurs. Mais la citadine leader du segment B depuis 2013 ne va pas se laisser faire, et dégaine de beaux arguments dans de nombreux domaines.

Un concentré de technologies et de style

D’emblée, la nouvelle Clio table sur l’intégration d’une technologie inédite sur le segment : on retiendra l’apparition de l’Assistant Trafic et Autoroute permettant de centrer le véhicule sur sa voie, et d’agir automatiquement sur l’accélération et le freinage grâce au régulateur adaptatif avec Stop & Go. Lorsque le régulateur n’est pas actif, le système permet aussi d’avertir en cas de franchissement involontaire de ligne. Ces aides, que l’on connaît davantage sur les segments supérieurs, font donc leur entrée chez les citadines. Elles s’imposeront comme des éléments indispensables à avoir.

Au niveau de son allure, la nouvelle Clio capitalise sur la bonne bouille de la précédente génération : elle gagne un peu en maturité mais en reprend les fondamentaux. La Clio V est en rondeur, avec une face avant animée par un logo bien visible, et hérite des feux diurnes de la Mégane. A l’arrière, les feux gagnent en qualité perçue, tout comme le dessin du montant C et de la surface vitrée, plus dynamique que sur la précédente génération. Le volume de coffre atteint 391 litres, et 26 litres de rangements sont disponibles à l’intérieur du véhicule. L’habitacle s’inspire de sa soeur Mégane avec une tablette tactile verticale, dont la taille peut aller de 7 à 9,3 pouces selon la finition. Un compteur entièrement numérique sera aussi présent sur les finitions hautes. Le choix des matériaux et l’agencement permet à la nouvelle Clio d’offrir enfin une ambiance plus raffinée et qualitative, à la hauteur de ses prétentions.

La prochaine Clio sera hybride

Ces ajustements légers sur l’extérieur, et ambitieux sur l’intérieur dissimulent un tout nouveau châssis CMF-B permettant l’implantation d’une chaîne de traction électrique, et hybride ! Les informations sur la motorisation faisaient défaut après les premières présentations officielles, mais elles sont désormais connues. On pourra donc compter sur une motorisation hybride E-Tech : un moteur essence 1,6 retravaillé sera accompagné de deux moteurs électriques alimentés par une batterie de 1,2 kWh. La puissance disponible n’est pas encore communiquée, ni sa commercialisation, attendue pour 2020. Le constructeur annonce un rendement excellent et des performances excellentes sur le plan de l’agrément de conduite.

Pour le reste, la nouvelle Clio pourra être équipée de moteurs essence Sce 65 et 75, de 1.0 litre de cylindrée. Ces petits 3 cylindres atmosphérique de 95 Nm de couple seront joints à une boîte de vitesse à cinq rapports. On pourra aussi compter sur un bloc turbo 1.0 TCe de 100 chevaux turbo et 160 Nm de couple, associé à une boîte manuelle à cinq rapports, ou à la boîte X-Tronic de nouvelle génération. En haut du panier, le TCe 130 chevaux développera 240 Nm de couple et ne sera disponible qu’avec la boîte automatique EDC à double embrayage. Il faudra se contenter de ces puissances modestes, en attendant une potentielle version Renault Sport avec davantage de puissance.

Du côté des motorisations Diesel, seuls les 1.5 litres DCi 85 et 115 chevaux seront au catalogue, et ils n’auront droit qu’à une boîte manuelle à 6 rapports. Dommage pour les véhicules qui sont destinés à de forts taux kilométriques, et dont les conducteurs auraient apprécié une boîte automatique. La nouvelle Clio sera disponible dans deux niveaux de finition supérieurs, à savoir R.S. Line avec une évocation sportive, ou Initiale Paris qui sera plutôt destiné à une clientèle cherchant un traitement plus haut de gamme. Pas encore tarifée, la nouvelle génération de Clio vous donne rendez-vous dès jeudi 7 mars, jusqu’au 17 mars, au Salon de l’Automobile de Genève.

Lire aussi : La nouvelle Peugeot 208 est à découvrir

L’Agenda de l’Automobile

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire