L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Nouvelles BMW M3 et M4 : cinq choses à savoir

BMW M3 M4 Competition G80 G82 2020

BMW vient de lever le voile sur ses nouvelles M3 et M4 : ces deux sportives incarnent le nouveau visage de la marque dans le domaine des véhicules performants. Voici les cinq choses qui pourraient faire la différence par rapport à l’AMG C63 ou à l’Audi RS4.

Grande calandre pour tous

Initiée avec la Série 4 Coupé (Nouvelle BMW Série 4 : informations et photos officielles), l’anguleuse calandre de la discorde fait également son apparition sur la M3, en plus d’être logiquement installée sur la M4. On aurait pu penser que la M3 conserve le style de la Série 3, il n’en est rien.

Du reste, les ailes body-buildées sont animées par un insert spécifique tandis que la partie arrière est affublée d’un énorme diffuseur renforçant l’aspect sportif des deux bolides. Les livrées de présentation adoptent des teintes très colorées qui tranchent avec la discrétion et l’élégance de la marque. Attendons de voir les modèles en vrai (et avec des couleurs plus conventionnelles) pour nous faire notre avis.

Appelez-les M3 Competition et M4 Competition

Plus performantes que les versions de base, seuls les modèles Competition seront vendus en France. Ceux-ci se parent d’un toit en fibre de carbone et d’un 6 cylindres turbocompressé M TwinPower Turbo de 510 chevaux, contre 480 chevaux pour les versions classiques. Celui-ci est équipé d’un système de refroidissement plus performant ainsi que d’un équipement refroidissant l’huile de transmission. Parées pour un usage sur piste, les M3 et M4 Compétition réalisent le 0-100 km/h en 3,9 secondes.

Liberté de propulser

Présenter une sportive sur une toute nouvelle plateforme, c’est aussi prendre des risques esthétiques… et technologiques, à l’instar de la M5 Competition (La nouvelle BMW M5 Competition en 5 points) qui s’était attirée les foudres des puristes en proposant une transmission intégrale – typée sport toutefois – MxDrive qui avait crispé les amateurs de la marque.

Pour les M3 et M4 Competition, BMW laisse le choix entre une propulsion et une transmission intégrale MxDrive, cette dernière permettant de paramétrer la répartition de puissance entre le train avant et le train arrière, allant même jusqu’à pouvoir en faire une propulsion. Comme ça, tout le monde est content. Cependant, l’option MxDrive n’apparaîtra qu’en été 2021.

Les M3 et M4 reprennent également les réglages personnalisables par le biais de touches spécifiques : ROAD, SPORT, TRACK et de modes que l’on peut personnaliser à sa guise et activer rapidement par le biais de touches dédiées, situées derrière le volant.

Du reste, le châssis a été entièrement repensé pour être adapté aux prétentions sportives des modèles, tout comme l’habitacle qui se pare de sièges baquets tout en arborant une ambiance cosy renforcée par l’intégration de cuir en partie basse de la planche de bord : entre sportivité pure et haut de gamme, les M3 et M4 se placent entre les deux. Ce choix laisserait-il de la place pour une éventuelle version CS plus radicale ?

La boîte manuelle, c’est pas automatique… sauf pour nous

On retrouve également cette liberté de choix dans la boîte de vitesses, qui peut être soit manuelle à 6 rapports sur les M3 et M4 (pas distribuées en France), soit automatique à 8 rapports Steptronic avec palettes au volant, équipée de Drivelogic permettant de personnaliser les caractéristiques de changement de rapport, pour les versions Competition.

Pack M optionnel pour les M3 et M4

Pourtant déjà équipées d’un traitement Competition les rendant aptes à une conduite plus radicale pour une meilleure efficacité sur circuit, BMW propose également un pack M Drive Professional incluant un contrôle de traction permettant de personnaliser le niveau d’intrusion du DSC selon dix niveaux différents. Le M Drift Analyser s’occupe de recueillir les données de roulage ainsi qu’un compteur de temps au tour M Laptimer.

Comme si cela ne suffisait pas, un autre pack M Race Track permet d’alléger les modèles équipés de 25 kilos environ avec des jantes allégées, des coques de sièges baquets en carbone ainsi que des freins en carbone céramique.

La commercialisation des BMW M3 et M4 est prévue pour mars 2021, à un prix de base de 102 000 euros pour la M3 Competition et de 104 550 euros pour la M4 Competition, sans options et sans le malus.

L’Agenda de l’Automobile

A lire également…

Inscrivez-vous à la newsletter