L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Premières esquisses pour l’hypercar Pininfarina Battista

La mode est aux véhicules électriques : les concept-cars, en véritables laboratoires d’idées, suivent donc le mouvement en proposant leur vision de la mobilité de demain. La Pininfarina Battista sera présentée au Salon de l’Automobile de Genève, mais quelques dessins ont déjà été présentés.

Pininfarina est une entreprise familiale de design, bien connue dans l’automobile : née en Italie en 1930, on lui doit de superbes réalisations comme la Ferrari 348 Spider, la 406 Coupé, ou encore l’Alfa Roméo Giulietta de 1954. Son expertise dans la création de véhicules racés n’est plus à prouver, mais on peut aussi ajouter à la liste de ses créations des véhicules plus originaux, comme le Nissan Cube, la Peugeot 1007, ou même la Bolloré Bluecar.

Pininfarina Battista 2020Pininfarina est récemment devenue une marque à part entière : en effet, depuis 2018, elle est un constructeur automobile, capable de commercialiser des véhicules à son effigie. La première sera donc l’hypercar Battista, du nom du fondateur de la marque.

Pour la partie technique de la voiture, c’est Mahindra qui apporte son expertise dans la traction électrique, aidée par l’ancien pilote de F1, Nick Heidfeld. En effet, le constructeur Indien est impliqué en Formule E, et il détient aussi 74% du capital de Pininfarina depuis 2015. L’objectif est de concevoir l’hypercar Italienne la plus puissante jamais construite : on nous annonce une puissance de 1900 chevaux pour un couple de 2.300 Nm ! Pour arriver à de telles performances, chaque roue sera équipée de son propre moteur électrique. Le 0-100 km/h pourrait être abattu en moins de 2 secondes. Les batteries installées derrière les occupants devraient afficher une capacité de 120 kWh pour permettre une autonomie de 450 kilomètres.

Moins de deux tonnes, plus de deux millions d’euros

Pininfarina Battista 2020Quant au design, il a été confié à Luca Borgogno, qui promet que les lignes seront pures et douces, sans formes brutes. C’est en tout cas ce qui ressort du premier dessin publié, où les ailes de la Pininfarina Battista sont mises en valeur par un trait de lumière montrant une harmonie dans les formes. Nous en saurons davantage face au modèle réel au salon de Genève, et il ne fait aucun doute que cette voiture extravagante fera parler d’elle.

A l’issue de sa présentation au Salon de l’Automobile de Genève, 150 exemplaires de la Pininfarina Battista seront commercialisés, au tarif de 2 millions d’euros pour une livraison estimée à 2020. La gamme de véhicules est appelée à s’agrandir de quatre autres modèles, dont un SUV, avec des tarifs plus abordables que la Battista, mais il ne faut pas non plus s’attendre à un véhicule « low-cost ».

Lire aussi : Nouvelle Renault Clio 5 : on garde les mêmes et on recommence

Tobias ANDRE

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire