L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Le Renault Espace prépare son restylage

Le Renault Espace va profiter de son restylage de mi-carrière pour revoir sa copie pour proposer une conduite autonome et une motorisation hybride.

La cinquième mouture du Renault Espace va se refaire une beauté, après presque cinq années de bons services entachés par un lancement délicat en raison de divers problèmes de jeunesse. Afin de rester dans le coup, le grand vaisseau, typé SUV et monospace, passe donc par la case restylage. Alors que la production du modèle actuel est stoppée, les développeurs continuent de travailler sur les évolutions technologiques de l’Espace.

On ne devrait pas avoir un grand bouleversement du style, mis à part quelques ajustements sur la face avant et l’arrière comme le montrent les clichés pris par Auto Evolution, mais davantage d’évolutions du côté de la partie technique où une motorisation hybride dont la puissance n’a pas encore été communiquée devrait faire son apparition. A ses côtés, les blocs essence 1.8 litres TCe 225 chevaux, 2.0 litres DCi 160 et 200 chevaux seront sûrement reconduits pour continuer à contenter toutes les demandes.

Equipements au goût du jour

L’évolution concernera aussi la partie équipements du véhicule, qui accueillera une conduite autonome de niveau 2, similaire à la nouvelle Clio V avec l’Assistant Trafic, l’Assistant Autoroute avec fonction d’arrêt et de redémarrage, et maintien dans la voie. Le freinage actif d’urgence, déjà en place, est agrémenté de nouvelles fonctionnalités détectant les piétons et les cyclistes.

Sur un marché qui délaisse les monospaces au profit des SUV, Le Renault Espace continuerait de jouer la carte du compromis tout en espérant renouer avec le succès commercial de ses aïeuls, et ainsi contrecarrer les ventes confidentielles de ces derniers trimestres (moins de 6.000 modèles vendus en 2018). Nous en saurons davantage au mois de novembre lors de la présentation officielle, qui sera suivie de son lancement avant la fin de l’année, selon nos estimations.

Lire aussi : Le Cupra Ateca montre ses capacités sur les toits de Paris

Saito BARDEN

Photos : Autoevolution

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire