L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai Renault Clio V : nouvelle mais surtout à l’intérieur

La Clio 5ème génération a été présentée en mars 2019 au salon de Genève. Si extérieurement elle  reste fidèle au style de la précédente génération, à l’intérieur, c’est une révolution.

Un nouveau design mais dans la continuité

Le design de la Clio IV plaisait et Renault a choisi de le faire évoluer par petites touches. Les clients ne seront pas dépaysés et il faut avoir un oeil averti pour remarquer la 5ème génération. Ainsi, à l’avant, le capot intègre des nervures, la calandre est plus grande et les feux LED, en forme de C,  sont de série. Plus courte de 12 mm (longueur 4050 mm, largeur 1798 mm) la nouvelle Clio est plus basse de 8 mm (hauteur 1440 mm). La teinte de notre version d’essai (Orange Valencia) fait partie des nouveaux coloris, comme le Brun Vison et le Bleu Céladon.

A l’arrière, le style général est reconduit. Les feux intègrent eux aussi une nouvelle signature lumineuse en forme de C. Des déflecteurs d’airs au niveau des passages de roues à l’avant ont pour but de limiter les perturbations aérodynamiques et de réduire la consommation.

Bienvenue à bord

Les plus grands changements se trouvent à l’intérieur de la nouvelle Clio. L’ancienne génération nous avait déçus sur certains détails de finition. La nouvelle n’a plus rien à voir.

On découvre un poste de conduite plus ergonomique, orienté vers le conducteur, un revêtement de la planche de bord de meilleure qualité, un écran numérique à la place des traditionnels compteurs analogiques,. Un écran multimédia 9,3 pouces connecté au Renault EASY LINK permet de gérer le système  multimédia et la navigation.

Les passagers arrière disposent de plus de place au niveau des genoux grâce aux sièges avant dont le dossier est creusé. Les appui-têtes avant sont plus fins et améliorent la visibilité pour les personnes installées à l’arrière.

Enfin, la forme du coffre a été revue pour le rendre le plus cubique possible. Il passe de 330 à 391 litres. Il faut ajouter 26 litres de stockage dans l’habitacle.

Sous le capot : diesel, essence et GPL

La Clio V dispose de plusieurs motorisations, cela va sans dire…
En entrée de gamme se trouvent les Sce 65 et 75, à réserver à un usage urbain.
La version TCe 100  essence (en photos) ou GPL, avec son 3 cylindres turbocompressé, que nous avons testée, se montre polyvalent et permet d’affronter les trajets autoroutier sans souci grâce à ses 100 ch et ses 160 Nm de couple (+ 10 chevaux et 20 Nm par rapport au TCe 90 qu’il remplace).

Elle est d’abord disponible avec la boîte manuelle à 5 rapports et pourra plus tard recevoir la boîte automatique X -TRONIC. Volant en main, nous avons juste eu un peu de mal à trouver la bonne position de conduite. Le confort a été privilégié par rapport à la sportivité, mais sur cette version, c’est tout à fait logique en attendant une hypothétique version RS.

Le moteur le plus puissant est le TCe 130. Associé à la boîte de vitesse automatique EDC à 7 rapports, il s’est montré vivace sur les petites routes de l’arrière pays varois. TCe 130

Du coté des moteurs diesel, on découvre les Blue dCi 85 et 115 qui n’étaient pas disponibles lors des essais.

La version hybride, le break et la RS ?

Il n’y aura pas de Clio 100% électrique car il existe la Zoé.
En revanche, une version full hybride E-TECH fera son apparition en 2020. Elle sera capable de circuler en mode 100% électrique pendant 4 à 5 kilomètres à une vitesse maximale de 50 km/h.
Elle s’appuiera sur le moteur essence atmosphérique de 1,6 litre de cylindrée accompagné de deux moteur s électriques, d’une boîte de vitesse multimodes et d’une batterie de 1,2 kWh. Choisir une telle motorisation thermique peut paraître étrange à l’heure du Down Sizing mais cela s’explique, selon Renault, par des raisons liées au coût et sur le fait que l’électricité apporte un surcroit de couple. Il faut donc considérer que le turbo est remplacé par la le moteur électrique.

N’espérer une version Estate (break) : avec 1% des ventes, elle ne sera pas reconduite. Pour la RS, version sportive, elle est à l’étude. Mais il n’y a pas de date connue pour sa sortie. Si elle sort… A moins qu’elle ne débarque dans une version hybride ?

Au final

La nouvelle Clio, 5eme du nom, gomme les défauts de l’ancienne (finition, R Link) tout en conservant ses qualités (design extérieur, châssis). Elle se dote de moteurs essence agréables et d’une technologie embarquée de dernière génération. On est pas loin du sans faute.

On aime

Le design
Le nouvel intérieur

On aime moins

la position de conduite

Lire aussi : la nouvelle Peugeot 2008 se réinvente

Texte et photos : Philippe HORTAIL

Galerie photos Nouvelle Clio – Agenda-Automobile.com

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire