L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Volkswagen Multivan T7 : au volant de la version hybride rechargeable

Le grand Multivan T7 se modernise, et s’éloigne des utilitaires en adoptant la plateforme modulaire MQB utilisée par les Volkswagen Tiguan et Passat. Il reste grand et carré, mais l’intérieur se rapproche plus d’une Golf que d’un van.

Chez Volkswagen, le Multivan est un modèle générationnel. Depuis le Combi de l’après-guerre jusqu’au T6 dérivé de l’utilitaire Transporter, l’application « véhicule particulier » a transporté des familles entières sur la route des vacances. Le T7 met le cap sur plus de modernité en étant construit sur la plateforme modulaire MQB. Cela veut dire qu’il utilise des trains roulants et un châssis au comportement promis comme meilleur, et qu’il peut accueillir une gamme de motorisations plus large. Il peut ainsi se doter pour la première fois d’une attelage hybride rechargeable, objet de notre essai.

Le Volkswagen Multivan T7 progresse en confort et en équipement

Ce Volkswagen familial propose sept places de série : deux à l’avant, deux au second rang et trois à l’arrière. Tous sièges en place, le coffre est encore correct en volume, d’autant que l’habitacle regorge de logements et d’aspects pratiques. C’est même une ambiance monospace qui se dégage, maintenant que l’espèce est éteinte… La version longue (5,17 m) fait quant à elle la part belle à la place dans le coffre en étirant le porte-à-faux arrière. Sur ce point c’est un recul en comparaison de l’ancienne version, qui allongeait son empattement de 40 cm pour plus d’habitabilité. Mais cette dernière était construite sur une plateforme d’utilitaire, alors que le T7 exploite les limites d’une plateforme modulaire « VP ». 

Il est toutefois important de noter que les cinq sièges arrière sont pivotants, démontables (23 à 29 kg le siège), et que la console de rangement centrale peut coulisser sur toute la longueur et se transformer en table. Enfin, une option négative (qui fera économiser environ 150 €) permet d’acheter la voiture en six places, et dans ce cas transformer l’habitacle en salon à quatre places. Cela permettra aussi de glisser des objets longs, entre les sièges.

Au volant, c’est toujours grand mais c’est mieux

Même si la planche de bord ressemble fortement à celle d’une Golf, que la technologie fait du Multivan T7 une voiture connectée, on est bel et bien au volant d’un modèle très carré, qui dépasse potentiellement les cinq mètres (4,97 m pour notre modèle d’essai, mais 5,17 m pour la version longue). Par ailleurs, on pilote en hauteur, l’inclinaison du volant et la largeur de l’engin (1,94 m) font davantage penser à une camionnette qu’à une voiture. La commande de boîte, entre le combiné d’instruments et l’écran central, se résume à un basculeur géant qui démontre rapidement sa facilité d’utilisation. Son implantation originale permet de dégager de la place au plancher, comme le font souvent les voitures 100 % électriques. 

Ici, et alors qu’une version diesel est par ailleurs disponible, nous disposons pour la première fois sur ce genre de véhicule d’une technologie hybride rechargeable, avec une batterie de 10,4 kWh utiles. Cette dernière demande 3h40 pour se recharger, et il est possible d’envisager 35 à 40 km en tout électrique en centre-ville. Si vous sortez de la zone urbaine, ce chiffre peut être divisé par deux, compte tenu du bilan aérodynamique et du poids (2 187 kg, ce qui n’est pas si élevé pour la taille) du véhicule.

Plus agile et mieux amorti 

Le Multivan T7 peut aussi recevoir une suspension pilotée (châssis DCC) pour 1 396 €. C’est une option à ne pas négliger car la combinaison entre tenue de route et confort s’en trouve améliorée. Aux places arrière, qui sont souvent percutantes dans les dérivés d’utilitaires, c’est justement ici la douceur qui domine et rend les longs voyages moins pénibles. Côté agilité, la technologie ne peut rien pour cette grande boîte sur roues, mais la prise de roulis est mieux contenue et les trains roulants sont bien guidés. Depuis le volant, on perçoit les progrès réalisés et l’esprit nouveau que Volkswagen a voulu distiller, d’autant que les aides à la conduite sont plus que jamais présentes.

Thermique et électrique

Le moteur électrique (116 ch) est associé au bloc 1.4 TSI de 136 ch, ce qui donne une puissance cumulée de 218 ch pour 350 Nm de couple. C’est tout à fait suffisant et agréable pour déplacer correctement ce grand véhicule familial, capable de passer de 0 à 100 km/h en 11,6 s. Certes, le PHEV est plus cher que l’entrée de gamme à essence 1.5 136 ch, (55 080 € contre 47 400 €) mais les performances sont meilleures et l’écart de prix est gommé par l’absence de malus de cette version électrifiée (contre au moins 7 851 € pour le 1.5). Si vous êtes un petit rouleur au quotidien, le PHEV permet de se déplacer pour pas cher, à condition de recharger souvent. Bien entendu, sur les longs trajets et donc les vacances, cette livrée PHEV peut vous sembler d’un intérêt plus limité, mais lors de notre essai, nous avons relevé une moyenne de 9,5l/100 km sur autoroute, dans les conditions les plus défavorables.

Attention, côté budget il faut toutefois monter en gamme pour avoir le « bon » Multivan, comme en finition Energetic, complète mais facturée 63 720 €. C’est une somme mais un véhicule unique, électrifiée, bienvenu dans les zones à très faibles émissions des centres-villes, et qui bénéficie d’un agrément de conduite jamais atteint pour un modèle du genre.

Bilan de l’essai Volkswagen Multivan T7

Avec cette version édulcorée qui quitte le monde de l’utilitaire, Volkswagen renoue en partie avec le modèle du grand monospace familial. Vaste, doux à conduire et agréable à habiter, le modèle trouvera ses adeptes. Dans quelques semaines l’I.D. Buzz, le nouveau Combi électrique, lui volera la vedette. Mais le Multivan continuera d’être une valeur sûre, au prix certes un peu élevé mais inégalable sur bien des points.

Didier LAURENT

Fiche technique Volkswagen Multivan T7

Moteur thermique

Type :  4 cylindres essence turbo 

Cylindrée (cm3) : 1 395

Position : longitudinale avant

Puissance (ch) : 136

Couple (Nm) : 250

Système hybride

Moteur électrique : 116 ch

Couple : 330 Nm

Batterie : Lithium ion

Capacité utile (kWh) : 10,4

Puissance combinée (ch à trs/mn) : 218 à 4 900

Couple cumulé (Nm à trs/mn) : 350 à 1 000

Autonomie en tout électrique (km) : 48

Temps de recharge (h) : 3h40 (chargeur embarqué de 3,6 kW

Transmission

Mode : aux roues avant, permanente

Boîte de vitesses : automatique, 6 rapports

Capacité de traction (kg) : NC

Châssis 

Type : monocoque acier

Freinage AV : disques ventilés

Freinage AR : disques ventilés

Suspensions AV/AR : pilotée (option conseillée)

Direction : électrique

Dimensions 

Long / Larg / Haut (m) : 4,97/1,94/1,91

Empattement (m) : 3,12

Pneumatiques : 235X50R18

Volume du coffre en 7/5/2 places (l) : 469/1 864/3 872

Performances 

Vitesse de pointe (km/h) : 190

0 à 100 km/h (s) : 11,6

Conso mixte (WLTP, l/100 km) : 1,8

Rejets de CO2 (g/km) : 42

Poids

A vide (kg) : 2 187

Prix (€) : à partir de 55 080 €

Bonus/malus (€) : 0

GALERIE PHOTOS Volkswagen Multivan T7