L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

L’Etat envisage de doubler la prime à la conversion

Peugeot 508 Hybride Prime A La Conversion

Il faut sauver l’automobile ! Après le coup dur porté au Diesel aboutissant, entre autres, à une flambée des prix à la pompe, l’Etat propose de doubler la prime à la conversion énergétique. Bonne, ou mauvaise idée ?

C’est l’annonce faite en début de semaine par le ministre de l’économie après son entrevue avec les différents représentants des constructeurs automobiles. En effet, Bercy s’engage à proposer une nouvelle prime à la conversion pour les clients désirant troquer leur automobile polluante pour un modèle hybride, ou électrique. Le ministre de l’Economie assure que l’Etat soutiendra la démarche en allongeant les aides déjà octroyées : pour l’instant, la proposition est inscrite dans le projet de loi de finances 2019. Rien n’est donc acquis.

Peugeot 508 Hybride Prime A La Conversion

Qu’est-ce que la prime à la conversion ?

Ce dispositif créé par l’Etat encourage les propriétaires de véhicules à renouveler leur parc pour un modèle plus propre, qu’il soit neuf ou d’occasion. Cette aide varie en fonction du véhicule acheté, et de votre situation fiscale, comme l’indique le site officiel. Dans le meilleur des cas, vous pouvez obtenir une aide de 2500 euros pour l’achat d’un véhicule électrique, sans condition de revenus.

Une augmentation du malus écologique pour financer la prime à la conversion ?

Alors que le gouvernement annonce ce doublement de la prime à la conversion pour 2019, rien n’est annoncé pour son financement : faut-il s’attendre à une nouvelle augmentation des taxes sur les carburants, ou d’un malus écologique encore plus contraignant ? En tout cas, le retour du bonus écologique pour les véhicules rechargeables est envisagé.

Ce coup de pouce permet d’encourager les potentiels clients à se tourner vers de nouveaux véhicules plus propres. En doublant cet encouragement au changement, l’Etat espère donc accélérer le rajeunissement du parc de véhicules circulant en France, et les constructeurs gonfler leurs carnets de commandes. Oui, mais il faudrait une annonce claire et officielle validant cette mesure. Pour le moment, les Français intéressés vont patienter, et continuer de rouler en polluant. Néanmoins, les primo-accédants ne pourront toujours pas profiter de cette aide gouvernementale, et ils devront se contenter de véhicules plus polluants, car cette prime à la conversion n’encourage qu’au renouvellement d’un véhicule âgé.

Lire aussi : 17 Novembre 2018…

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire