L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai Renault Mégane GT TCe 205 EDC : 205 ch en attendant la RS

Sur la route

En mode Sport

Essai-mégane-GT-2015-18En attendant la nouvelle Mégane RS, dont l’objectif avoué est de battre le temps de la Honda Civic Type R sur le Nürburgring et qui n’arrivera pas avant mi-2016 (en attendant la Trophy reste au catalogue), c’est la version forte de 205 chevaux que nous avons pu tester.

Entre les cinq modes de conduite (neutre, sport, confort, personnalisé et éco), nous avons choisi le sport. Ce qui est d’autant plus facile que sur la version GT, un bouton R.S. Drive remplace le bouton Eco et donne un accès immédiat au mode Sport.

Essai-mégane-GT-2015-11Ce dernier influe sur le système 4CONTROL, qui, en-dessous de 80 km/h en mode Sport et 60 km/h dans les autres modes, braque roues arrière en sens inverse des roues avant (la voiture est plus agile). Au-dessus de ces vitesses d’inversion, les roues arrière tournent dans le même sens que les roues avant (la voiture est plus stable).

Le bilan est particulièrement positif quand on décide de se faire plaisir sur les petites routes mises à notre disposition pour notre essai. La Mégane réagit parfaitement, elle ne se vautre pas dans un affreux sous-virage et le train avant se montre incisif. On passe d’un appui à l’autre avec plaisir.

Essai-mégane-GT-2015-17La boite EDC (qui offre un launch control) permet de rétrograder plusieurs vitesses à la volée lors d’un freinage en restant appuyé sur la palette de gauche.  Les freins de 320 mm de diamètre, sont suffisants pour un usage routier mais on montré leurs limites en mode « sportif ».

Le moteur Energy TCe 205, fort de 205 ch et 280 Nm de couple disponible dès 2 400 tr/min, ne transforme pas la Mégane en avion de chasse, mais offre de bonnes relances, un 0 à 100 km/h en 7,1 secondes et un kilomètre départ arrêté en 27,8 secondes (données constructeur).

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire