L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

La vitesse bientôt limitée à 150 km/h sur les autoroutes ?

Autoroutes 150 km/h France

Alors que le mouvement des Gilets Jaunes continue de monter en puissance avec un troisième samedi de manifestations en France le 1er décembre, pour essayer de contrer notamment l’augmentation des taxes sur le carburant, un député et 16 cosignataires viennent de déposer une proposition de loi pour expérimenter la vitesse limite à 150 km/h sur les autoroutes.

Cette proposition nous vient du député LR Olivier Dassault qui, visiblement, a du mal, tout comme beaucoup d’entre nous, à digérer la vitesse de 80 km/h sur le réseau routier secondaire Français. Afin de rétablir l’équilibre, il vient de présenter un texte de loi visant à augmenter la vitesse limite sur les autoroutes, pour la faire passer de 130 km/h à 150 km/h.

Cette réflexion arrive en plein conflit opposant les Français excédés de la hausse des taxes sur le carburant – et la baisse de leur pouvoir d’achat -, face au Gouvernement qui continue à camper sur ses positions.
Elle vise ainsi à montrer que leur ras-le-bol a été entendu par certains députés qui cherchent à assouplir la réglementation des vitesses de circulation sur l’autoroute.

L’annulation des retraits de points pour les excès inférieurs à 20km/h

Le député Olivier Dassault ainsi que 16 autres députés cosignataires invitent à expérimenter une vitesse maximale de 150 km/h sur les tronçons d’autoroute d’au moins trois voies.
Le texte prévoit aussi l’annulation des retraits de points pour un excès de vitesse inférieur à 20 km/h. Le député en profite aussi pour prendre en exemples sur nos voisins Européens. En Allemagne, des portions d’autoroute n’ont pas de restrictions de vitesses. Et en Autriche, on expérimente en ce moment le 140 km/h au lieu du 130 km/h depuis le 1er août de cette année.

Une vitesse élevée augmente la vigilance !

En ultime justification, Olivier Dassault estime qu’une vitesse élevée augmente la vigilance et diminue le risque de somnolence. Alors que les premiers chiffres de la sécurité routière n’affichent pas une baisse sensible de la mortalité sur les routes à 80 km/h, Dassault suggère plutôt une augmentation de la vitesse pour faire baisser le nombre d’accidents mortels.
Ce texte n’a que très peu de chance d’être approuvé. Mais il a au moins l’avantage d’aller dans le sens des usagers de la route qui attendent du gouvernement un assouplissement des législations : vitesse et prix des carburants sont à mettre dans le même panier des revendications des conducteurs Français, qui attendent maintenant des mesures pour continuer d’avancer un peu plus librement.

Lire aussi : les sept finalistes de l’élection de la Voiture de l’Année

L’AGENDA AUTOMOBILE

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire