L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Première mondiale à Monaco : Mateo Rivals, 10 ans, pilote officiel MEKC 2022

Le premier week-end de détection de talents du 1er Monaco E-Kart Championship international by Clivio Piccione était aussi celui d’une première mondiale car il concernait exclusivement les enfants âgés de 7 à 11 ans. Sur la piste Kart Indoor Monaco, 35 candidats étaient en lice le samedi au volant de karts électriques de location, et le dimanche seuls les 12 meilleurs restaient en compétition, le dernier carré s’affrontant en super-finale aux commandes des modèles de compétition 2022. Entre chronos purs et durs, performances et régularité, le jury désignait le carcassonnais Mateo Rival, 10 ans, lauréat du premier Volant MEKC EK3 Mini, devant le niçois Vadim Renault, le monégasque Andrea Manni et le verdunois Walter Schulz.

Les 12 finalistes du 1er Volant MEKC 2022 EK3 Mini chez Kart Indoor Monaco : Walter Schulz, Liam Royere, Louis Richert, Maerle Taylor, Andrea Giraldi, Mateo Rivals, Mathys Moretti, Andrea Manni, Vadim Renault, Andrea de Peretti, Zack Zhu et Edouard Ruget, entourés de Guillaume Theot, Anthony Somma, Robien Lauriot, Clivio Piccione et Florent Jimenez.

Avec 35 jeunes loups passionnés de sports mécaniques et plus particulièrement de karting sur la ligne de départ du premier des trois week-ends de détection de talents du Monaco E-Kart Championship international 2022, le match des 7-11 ans s’annonçait passionnant. Il s’agissait d’une première mondiale pour des apprentis pilotes aussi jeunes, mais le stress était nettement plus palpable du côté des parents.

La belge Maerle Taylor, la niçoise Emilie Gian et les garçons

Deux filles et 33 garçons étaient en concurrence lors de cette première détection de talents MEKC. Monégasques parfois, français souvent, venus d’Alsace, de Savoie, du Lyonnais, du Sud-Ouest, bien évidemment de la Région Sud Provence Alpes-Côte d’Azur, et même de Belgique.
L’une des deux filles engagées aux côtés de la niçoise Emilie Gian, était en effet une jeune flamande, Maerle Taylor, arrivée avec maman et papa en droite ligne de la petite ville de Zaventem après un périple de 1.200km, ce qui ne l’empêcha nullement d’accéder à la seconde journée et de s’approcher à quelques millièmes de secondes du dernier carré.

Tous les candidats du premier Volant MEKC 2022, catégorie EK3 Mini  : Emilie Gian, Maerle Taylor, Amir Sebaihi, Thibault Vassalo, Leandre Vatrican, Andrea Manni, Louis Richert, Luis Bruneau, Sawyer Taes, Zack Zhu, Valentin Briant, Marlon Cioni, Arthur Moncelet, Andrea De Peretti, Oskar Gastaut, Enzo Vercillo, Vadim Renault, Liam Royere, Andrea Moretti, Kenzo Piccione, Luka Stanic, Enzo Pedraza, Lino Pedraza, Andrea Giraldi, Walter Schulz, Lucas Baronchelli, Sacha Lantelme, Cameron Bertossa, Mathias Haus, Joan Pricaz, Mateo Rivals, Alexandre Rodriguez, Hugo Ramirez Baez, Edouard Ruget et Loïs Ailloud-Perraud.

Si certains avaient jusqu’alors uniquement roulé en loisir, d’autres possédaient déjà un joli bagage en compétition, des Championnat de Ligue, PACAC (Provence, Alpes, Côte d’Azur, Corse) jusqu’en Championnat et en Coupe de France, ou en National Serie. Les plus précoces ayant goûté aux joies du pilotage depuis l’âge de 3 ans, sous l’impulsion de parents passionnés, il n’en fallait pas plus pour attirer une belle brochette de prétendants et leurs enthousiastes familles.

Un enjeu sportif et financier

Malgré l’enjeu sportif, et financier on peut le dire, l’ambiance resta rêveuse et joyeuse de bout en bout, avec des enfants qui s’en donnèrent à cœur joie, tant sur la piste qu’en dehors. Et il y eut, fort heureusement, plus d’éclats de rires que de flots de larmes.

En seconde et dernière journée, ils étaient 12 à s’affronter à nouveau aux commandes de karts de location, avant que les quatre meilleurs ne disputent la finale avec les modèles compétition 2022, à châssis Charles Leclerc by Birel ART : Walter Schulz, Liam Royere, Louis Richert, Maerle Taylor, Andrea Giraldi, Mateo Rivals, Mathys Moretti, Andrea Manni, Vadim Renault, Andrea de Peretti, Zack Zhu et Edouard Ruget.

Mais il fallait un vainqueur et un seul pour ce premier Volant MEKC 2022 officiel, d’une valeur de 42.000€. Il permettra à son détenteur de participer aux six séances d’essais pré-championnat, puis aux six événements (12 courses) programmés en Principauté, en France et en Italie d’août à décembre 2022.

Le verdunois Walter Schulz, le niçois Vadim Renault, le monégasque Andrea Manni et, dans le baquet du lauréat, le carcassonnais Mateo Rival le vainqueur du Volant Monaco E-Kart Championship 2022 en catégorie EK3 Mini.

Mateo Rivals, un lauréat rapide et régulier

En super-finale, tant les multiples séances de chronométrage que les poursuites propulsèrent vers une incontestable victoire le carcassonnais Mateo Rivals, 10 ans.

Quelques millièmes de secondes grapillés ici et là et une belle régularité en ont fait l’incontestable lauréat du jour devant les trois autres membres du dernier carré, le niçois Vadim Renault, le monégasque Andrea Manni et le verdunois Walter Schulz. Tous ayant, qui plus est, passé avec succès l’examen de l’interview !

Pour le jury, composé des quatre piliers fondateurs du Monaco E-Kart Championship, Anthony Somma, Florent Jimenez, Robin Lauriot et Clivio Piccione – que l’on peut même surnommer Les Quatre Mousquetaires du MEKC -, la décision finale était limpide : vainqueur Mateo Rivals !

Anthony Somma, Robin Lauriot, Clivio Piccione et Florent Jimenez avec Mateo Rivals, vainqueur du 1er Volant MEKC et son méga chèque de 42.000€, qui lui permettra de disputer l’intégralité de la saison 2022 du Monaco E-Kart Championship EK3 Mini.

Ambiance électrique au cours des prochains week-ends Seniors et Juniors

La catégorie EK3 Mini a donc ouvert en fanfare la grande histoire des Volants MEKC, en attendant qu’une centaine de Seniors n’en décousent dès les samedi 27 et dimanche 28 novembre, puis les Juniors au cours du premier week-end de décembre, pour 105.000€ de dotations et deux volants officiels supplémentaires.
Je ne sais pas pourquoi, mais l’ambiance devrait être chaude brûlante… Electrique même !
Pour en savoir plus encore sur les détections de talents et la saison 2022, rendez-vous sur MEKC.org.

Charles-Bernard ADREANI
Photos : MEKC

Inscrivez-vous à la newsletter