L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

En visite au 13e Salon Top Marques de Monaco au Grimaldi Forum

Le Top Marques de Monaco fête sa 13ème édition jusqu’au dimanche 17 avril au Grimaldi Forum. Dès hier, nous avons pu visiter le salon et nous vous proposons de découvrir deux exposants qui ont retenu notre attention.

Une édition 2016 qui n’est pas au niveau des précédentes…

top-marques-monaco-2016-police-1L’édition 2016 n’est pas au niveau de celle des années précédentes. Il suffit de consulter la liste des exposants pour voir que Pagani, Ruf, Melkus, Noble, France Auto Racing, Delavilla, Vyrus, Mansory, Bugatti ne sont pas là.

Par manque d’intérêt ? De moyens ? On a par contre le Lada Niva Classic Club ou encore une Golf dotée d’un kit carrosserie.

Bref, si la crise a eu raison de certains comme Carface, elle n’explique pas tout. La mise en place de grilles hautes empêchant de bien voir les voitures exposées sur la zone du centre d’essais ne participe pas à donner une image de passion.

Et que dire de la présence, radar en mains, des policiers à l’entrée et à la sortie du tunnel, là où, d’habitude, on fait rugir les moteurs ? C’est en fin de journée, mais à l’extérieur du salon, que certaines très belles auto pouvaient être admirées.

Notons que Mazzanti Automobili poursuit sont aventure avec les premières livraisons qui interviendront bientôt et qu’une version 1000 chevaux devrait voir le jour…

Midual Type 1 : à partir de 128 000 €, mais quand on aime

Midual-type1-1A partir de 128 000 euros : c’est la somme d’argent qu’il faut prévoir de débourser pour rouler au guidon d’une très belle moto, française de surcroit. Pour ce prix, vous aurez un deux-roues doté d’une finition irréprochable, d’un moteur unique élaboré par la marque et d’un châssis qui utilise ce qu’il se fait de mieux. Pour le look, nous on adore. Surtout avec cette finition graphite.

Le moteur mérite que l’on s’attarde sur lui. Les ingénieurs ont remis au goût du jour une architecture tombée en désuétude il y a 77 ans : le flat twin de 1036 cm3 utilise un vilebrequin transversal, deux cylindres inclinés de 25° et développe 106 chevaux. Son dessin est protégé par 5 brevets internationaux.

Le plus étonnant est sans doute la coque porteuse en aluminium massif et monobloc qui constitue le châssis de la Type 1. Pour sa réalisation, il faut couler de l’aluminium dans un moule en sable. La double paroi sert de réservoir d’essence et la coque intègre le système de refroidissement de la moto. Au dessus on découvre un tableau de bord comportant 7 instruments (le compteur de vitesse est positionné traditionnellement).

Vulcano Titanium : 690 chevaux pour la version de base

vulcano-titanium-13C’est notre second coup de coeur du Top Marques Monaco 2016 : la Vulcano Titanium. Le premier choc est visuel : la ligne est superbe !

C’est Samuel Chuffart, un designer français, qui en est l’auteur. Mais si le look est un élément important, il ne suffit pas…

Cette « hypercar » bénéficie de l’expérience de Claudio Lombardiancien directeur technique moteur de Ferrari.

Ce dernier a travaillé à la réalisation d’un moteur V8 turbo de 6261cm3 dont la puissance peut atteindre 1 217 chevaux (oui, mille deux cent dix-sept). Mais la version « de base » doit se « contenter » de 690 chevaux…

Rassurez-vous, la carrosserie, qui allie le carbone et le titane permet au poids de rester maitrisé et de s’afficher à moins de 1 600 kg. Du coup, le 0 à 100 est abattu en 2,8 secondes et le 0 à 200 en 8,8 secondes. Pour la vitesse de pointe, le constructeur annonce 350 km/h.
On a du mal à imaginer les chiffres avec la puissance maximale…

Texte et photos : Philippe HORTAIL

La Galerie photos de l’Agenda de l’Automobile à Top Marques Monaco 2016

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire