L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Nissan Z Proto : est-ce la relève de la 370Z ?

Nissan Z Proto 2020

La fin de commercialisation de la Nissan 370Z laisse un vide dans le catalogue, qui pourrait être comblé par un futur modèle qui pourrait s’inspirer du concept Nissan Z Proto.

Les coupés reviendront-ils sur le devant la scène ? A l’heure où seuls les SUV semble faire recette, les coupés 2+2 tombent dans l’oubli, même si certains constructeurs continuent d’y croire, à l’instar de BMW avec sa Série 4, ou Subaru qui semble plancher sur la relève de son BRZ.

Le retrait de la 370 Z dans le catalogue laisse un vide qui pourrait être rapidement comblé. C’est en tout cas ce que suggère le constructeur en dévoilant le Nissan Z Proto, dont les contours généraux semblent indiquer un look néo-rétro qui rappelle le traitement dont a bénéficié la Honda e. La mode est clairement à l’appel de la mémoire pour trouver de nouvelles idées : sur la Nissan Z, les designers ont laissé parler leurs influences, hormis sur l’avant du véhicule.

Nissan Z Proto : hommage aux coupés Nissan

La face avant arbore une calandre rectangulaire et des feux ronds, marquant une épure radicale dans le traitement de style où aucune ligne de force ne vient animer cette partie du véhicule. Dommage, car ce choix retire un peu de personnalité à la Nissan Z. Toutefois, cette timidité sur l’avant est contrebalancée par des clins d’œil pour les anciens modèles Nissan. Le concept reprend les lignes de la 350 Z au niveau des proportions, notamment sur le dessin des portières tandis que l’arrière puise son dessin dans la 300ZX avec un large bandeau noir accueillant des feux rectangulaires.

L’intérieur mise plutôt sur un agencement moderne à grands renforts d’écrans, l’un étant destiné à l’instrumentation tandis que l’autre est placé au centre de la planche de bord. Les traditionnels compteurs à aiguille restent de mise, correctement orientés en direction du pilote.

Du côté de la motorisation, Nissan annonce une fiche technique qui ravira les puristes puisque celle-ci fait l’impasse sur l’électrique pour proposer un V6 biturbo (dont la puissance n’a pas été communiquée) associé à une boîte manuelle à six rapports. D’après nos informations, le modèle de série devrait être plus extravagant, mais il faudra sûrement encore faire preuve de patience quelques temps pour en avoir la certitude.

Saito BARDEN

A lire également…

Inscrivez-vous à la newsletter