L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Nouvelle Opel Corsa : shooting photos en attendant l’essai

Opel France avait choisi de présenter la nouvelle Opel Corsa au cœur de Paris. L’occasion de la découvrir et d’en réaliser quelques images en compagnie de la première génération, en attendant un essai complet.

Elle rentre en 6ème !

L’Opel Corsa poursuit sa carrière avec ce 6e Opus.
Vendue à plus de 13,6 millions d’exemplaires en 37 années de carrière, elle est, pour la première fois, disponible en version électrique.
Née en 1982, la Corsa « A » termine sa carrière en… 1993 : onze années de bons et loyaux services, récompensées par 3,1 millions d’exemplaires produits. La Corsa B (1993-2000) fera une rupture stylistique par rapport à la première, avec des formes très rondes. Plus grande de 10 centimètres, au profit de l’habitabilité, elle sera vendue à 4 millions d’exemplaires.

La Corsa « C » : (2000 à 2006) gagne aussi quelques centimètres mais son style est plus classique et elle se vendra à 2,5 millions d’exemplaires.

La Corsa « D » : elle arrive en 2006 et, jusqu’en 2014, sera choisie par 2,4 millions de clients.

La Corsa « E » : (cinquième génération), en 5 ans, s’est écoulée à 1,2 million d’unités.

Plus légère et plus… jolie

La réduction des émissions de CO2 passe aussi par un allègement des voitures. Et Opel, tout comme Suzuki avec la Swift, réussi à disposer d’une version qui ne pèse que 980 kg (pour la plus légère).
Par rapport à l’ancien modèle, on gagne 108 kg ! La caisse en blanc est plus légère de 40 kg, le capot en aluminium permet également d’économiser 2,4 kg et les moteurs trois cylindres pèsent environ 15 kg de moins que leurs homologues à quatre-cylindres.

Les designers d’Opel ont pris en compte que l’un des premiers critères d’achat, c’est le look.
Aussi ont-il choisi, sans révolutionner le style, de doter la Corsa d’une ligne élégante.

Personnellement, je trouve cela réussi. En revanche, à l’intérieur, on reste sur quelque chose de très (trop) classique avec un design sobre et sombre comme sur notre version de présentation qui affiche un intérieur noir sur fond noir…

Une Corsa électrique et technologique

Contrairement à Renault, qui n’électrifiera pas totalement la Clio (une version hybride sera disponible), laissant ce rôle à la Zoé, et comme les cousins de chez Peugeot avec la 208, la nouvelle Corsa dispose d’une version 100% électrique accessible à partir de 29,900 euros.
Elle arrivera en concessions dès le printemps 2020.
Forte de 100 kW (136 ch), elle offre jusqu’à 330 kilomètres d’autonomie (chiffre provisoire selon norme WLTP) et nécessite 30 minutes pour recharger la batterie de 50 kWh (garantie 8 ans) à 80% de sa capacité.

Opel débarque sur le segment avec des équipements inconnus à ce jour sur l’ancienne version : phares matriciels IntelliLux LED, régulateur de vitesse adaptatif, aide au maintien dans la voie, freinage d’urgence à pilotage radar, alerte de somnolence du conducteur, détecteur de présence latérale ou caméra de recul panoramique, Apple CarPlay et Android Auto, écran couleur tactile HD 10 pouces, chargement par induction des smartphones compatibles etc.

Les nouvelles motorisations de l’Opel Corsa

La nouvelle Corsa arrive avec des moteurs essence et diesel dont les puissances vont de 75  à 130 chevaux.
La version OPC n’est, semble-t-il, plus à l’ordre du jour, étant donné le malus que le client doit acquitter.
Il reste à espérer, comme la rumeur le laisse entendre chez certains concurrents, qu’une version hybride, dont le moteur électrique ferait office de « turbo », puissent voir le jour.

Lire aussi : Circuit Paul Ricard, du Supermotard au 83e Bol d’Or

Texte et photos : Philippe HORTAIL

Nouvelle Opel Corsa : la galerie photos de L’Agenda-Automobile.com

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire