L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Véhicules électriques : le Département des Bouches-du-Rhône champion de France

En matière de véhicules automobiles électriques, le 13 porte bonheur et se trouve même paré du titre de Champion national 2020, très loin devant Paris… Et le dispositif d’aide complémentaire de 5000€ pour l’achat par un particulier d’une voiture neuve 100% électrique a connu un tel succès que le Département des Bouches-du-Rhône est devenu leader des ventes en France.

Parmi les enjeux majeurs pour améliorer la qualité de l’air sur le territoire des Bouches-du-Rhône, figure en tête de pont le développement du parc de véhicules propres et en particulier des automobiles électriques.
C’est pourquoi, depuis le 1er novembre 2018, tout habitant du Département 13 peut bénéficier d’une aide complémentaire de 5000€ pour l’achat d’un véhicule 100% électrique neuf.

Nouvelle Peugeot e-208 GT

En dépit de la crise sanitaire qui met à mal tous les marchés automobiles internationaux, les chiffres de ventes des véhicules électriques montrent une très forte accélération en 2020 dans l’Hexagone et plus particulièrement dans le Département des Bouches-du-Rhône. L’Association Avenir du véhicule électrique méditerranéen constate même que cela dépasse toutes les prévisions.

L’étude réalisée par l’Avem montre à quel point les achats de véhicules électriques dans les Bouches-du-Rhône sont un succès. Et Sandrine Henry, responsable études et développement territorial, ne cache pas son enthousiasme. « Le Département, précise-t-elle, s’est donné les moyens de ses ambitions en débloquant les fonds nécessaires pour aider les particuliers à l’achat de voitures et de vélos électriques. Pour les concessionnaires, la prime de 5000€ attribuée aux acquéreurs d’une voiture électrique est un argument qui prévaut ».

Les Bouches-du-Rhône devant Paris

Avec 5856 véhicules électriques déjà acquis grâce au déterminant dispositif d’aide financière du Département sans imposer de critères de revenus, les Bouches-du-Rhône sont largement loin devant Paris et occupent même la première place nationale avec 5,3 % des immatriculations françaises des véhicules électriques des particuliers.

Tesla Model 3

Tendance à l’électrique : les vélos aussi

Si au début de la crise, au printemps 2020, la baisse des acquisitions de véhicules 100% électriques a été spectaculaire dans les Bouches-du-Rhône, passant de 269 ventes en mars à 51 en avril, celles-ci sont reparties dès le mois de juin avec 722 immatriculations. Et cette tendance à l’électrique ne concerne pas seulement l’automobile.

Les chiffres de ventes de vélos à assistance électrique sont encore plus spectaculaires avec plus de 13000 achats en deux ans, boostés par le dispositif d’aide du Département 13 de 400€ mis en place en 2019. Une tendance que confirment près de 3000 dossiers déjà reçus pour 2021, prémices d’une année qui pourrait attribuer aux Bouches-du-Rhône un nouveau titre national.

Quand le 100% électrique l’emporte sur l’hybride

Alors que les véhicules automobiles électriques et hybrides connaissent un bel engouement, l’aide du Département des Bouches-du-Rhône aux particuliers pour l’achat d’un véhicule 100% électrique permet d’ouvrir plus largement l’éventail des propositions aux acquéreurs potentiels, pour lesquels les 5000€ aident incontestablement à la prise de décision finale. Cyril Fuster, un jeune papa, témoigne d’ailleurs dans les pages de notre confrère L’Accent de Provence.

« En 2020, nous avons eu un enfant et il fallait changer notre voiture. Après une étude de marché, j’ai longtemps hésité entre une hybride ou une 100 % électrique. En faisant mes calculs, je me suis rendu compte qu’avec la prime départementale, le coût était sensiblement le même. J’ai donc opté pour un véhicule électrique et j’en suis ravi.
« Je l’utilise non seulement pour mes trajets professionnels, assez courts, mais aussi pour aller voir ma famille dans la Drôme. Pour la recharge, comme il n’y a pas de borne près de l’immeuble où j’habite, j’utilise celle mise en place par mon employeur.
« Pour les trajets plus longs, il suffit de repérer les stations équipées sur ma route. La recharge prend vingt minutes, mais c’est tellement plus économique. Sans compter le confort de conduite car il n’y pas de bruit de moteur. Nous envisageons même de changer notre deuxième voiture pour une électrique ! »

Fiat 500 3+1

L’Agenda environnemental du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence roule désormais à vitesse de croisière, en faveur de la mobilité des usagers de la route en général et du monde de l’automobile en particulier, dans un contexte où les systèmes de propulsion électrique pour les véhicules particuliers occupent une place prépondérante parmi les énergies propres.

Parmi nos essais et présentations

Vous désirez en savoir un peu plus sur les automobiles électriques ?
Voici de quoi vous éclairer un peu. En attendant le mois de mars et la révélation de la Voiture européenne de l’année, peut-être branchée elle aussi !
Nos galops d’essais électriques déconfinés « On the road again », réalisés à l’initiative de l’AMAM (Association des Médias Auto & Moto), sous la plume d’Eric Di Meo : DS3 Crossback, Mini E, Skoda Citigo iV et Honda e.
La Mini Cooper SE Electrique et la Tesla S Performance par Philippe Hortail.
La Ford Mustang Mach-E électrique, la nouvelle Renault 5 Electrique par Michael Teresi, et notamment le Tour de France en voiture Kia e-Niro de Didier Laurent.

Charles-Bernard ADREANI

A lire également…

Inscrivez-vous à la newsletter